100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.07.2010 13h17
Chine : les exports rebondissent mais l'incertitude demeure

L'économie de la Chine est très dépendante de la demande globale. Bien que les exportations chinoises aient rebondi rapidement durant la première partie de 2010, l'environnement économique mondial reste entravé par une reprise fragile et les conséquences de la crise de la dette européenne.

La ville de Tianjin, située au sud-est de la capitale chinoise, abrite le plus grand port de Chine du Nord. Chaque jour, des portes-conteneurs venant du monde entier se relayent pour décharger leur marchandise et satisfaire les besoins géants de la Chine. Après une année 2009 plutôt morose, le commerce extérieur de la Chine a rebondi très rapidement et renoué avec la croissance.

Pang Jiwei

Responsable

Port de Tianjin

"Le Bateau derrière vient d'arriver la nuit dernière et va bientôt partir. Il est encore en train de charger des marchandises et va lever l'ancre ce soir. En général, les mouillages du port sont très demandés. Nous sommes beaucoup plus occupés que l'année dernière lorsque la crise financière a éclaté."

Et le témoignage de M. Pang est confirmé par les chiffres récents. Dans la première moitié de 2010, les exportations ont augmenté de 35% en glissement annuel et les importations ont augmenté de 50% durant la même période.

Même si les chiffres parlent d'eux-mêmes, les experts estiment que ce rebond ne se maintiendra pas forcément au deuxième semestre.

Wu Xiaoqu

Doyen

Institut de finance de l'Université du Peuple

"La demande extérieure présente des incertitudes importantes. Tout particulièrement au niveau de la crise de la dette européenne. Nous ne sommes pas sûrs de la manière dont elle va évoluer et dont l'économie européenne va être affectée. L'Union Européenne est le principal partenaire économique de la Chine. Si l'économie européenne déraille, il pourrait y avoir un effet domino qui porterait un coup important au commerce extérieur de la Chine."

Confrontée à de telles incertitudes, les experts estiment que la Chine devrait se concentrer sur la stimulation de la demande domestique. C'est un élément central de la réorientation économique de la Chine.

Helen Qiao

Economiste

Goldman Sachs

"En gardant cela à l'esprit, nous considérons toujours que la reprise économique globale est d'une extrême importance et que nous ne devons pas la négliger. La croissance va ralentir. Mais je pense que ce qui intéresse les décideurs chinois, aujourd'hui, c'est la demande domestique. Elle est en train de ralentir encore plus rapidement, principalement en raison des mesures de resserrement introduites récemment.

Malgré les chiffres engageants enregistrés durant les premiers six mois de l'année, le secteur de l'export chinois pourrait être contraint à un atterrissage forcé durant la deuxième moitié de l'année. Mais les experts ne cèdent pas au pessimisme. Ils estiment qu'un nouvel effondrement de la demande n'est pas d'actualité.

Zhou yu, CCTV.



Commerce extérieur de la Chine (Janvier-Juin)

Exports 2009 2010

+35,2% à 705,09 milliards de dollars américains

Imports 2009 2010

+52,7% à 649,79 milliards de dollars américains

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine s'oppose fermement aux activités des armées étrangères au large des côtes chinoises
Corruption : la justice chinoise a récupéré 4,62 milliards de dollars depuis 2005
L'unité et la solidarité vues à travers la Coupe du Monde
Nicolas Sarkozy se sert aussi du « microblog »
Pour que le football soit toujours exposé au soleil !
Quel genre d'esprit national faut-il à la Chine contemporaine ?
Respecter les règles du jeu de l'amour