100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 07.07.2010 10h13
La Chine prête à devenir la reine des IPO
Les investisseurs observent l'évolution des cours des différentes valeurs dans une maison de courtage à Wuhan (province du Hubei). Les valeurs en Chine continentale sont tombées à un minimum en 15 mois lundi à cause des rumeurs d'un ralentissement économique qui s'annonce.

Le nombre d'introductions en bourse (IPO) va atteindre 300 cette année, et les Bourses chinoises vont recueillir au total 500 milliards de yuans.

Le nombre de nouvelles introductions en bourse en Chine continentale va atteindre 300 cette année avec au total 500 milliards de yuans (73,78 milliards de dollars) qui seront mis sur le marché, malgré la volatilité qu'a connue la bourse au cours des six premiers mois de 2010, indique le cabinet international d'expertise PricewaterhouseCoopers International, dans un rapport publié lundi.

Cela permettra à la Chine de devenir le premier pays en matière des IPO en termes de quantité et de fonds investis. Lors de la prévision précédente, le cabinet PwC estimait que les fonds récoltés grâce aux introductions en Bourse en Chine ont augmenté de 73 % pour atteindre 320 milliards de yuans cette année.

"Le marché des IPO en Chine, en particulier le groupe des petites et moyennes entreprises (PME) de Shenzhen et le groupe de l'indice boursier chinois ChiNext, similaire à Nasdaq, a connu une accélération sensible au premier semestre de cette année, malgré les incertitudes sur la reprise mondiale et la crise de la dette européenne», a déclaré le spécialiste des marchés chinois de PwC Frank Lyn.

Parmi 174 nouvelles valeurs, mises en bourse au premier semestre de l'année, 110 ont été lancées sur les PME de Shenzhen, 53 sur ChiNext de Shenzhen, et les 11 autres ont été lancées à Shanghai. Pendant la même période de l'an dernier, il n'y avait pas de nouvelles mises en bourse à Shanghai ou Shenzhen. Parmi les 300 nouvelles introductions en bourse estimées cette année, 25 on eu lieu à Shanghai et 275 - sur les PME de Shenzhen et ChiNext, indique le rapport.

"Cela démontre que les PME avec un fort potentiel de croissance sont prêtes à réunir des capitaux sur le marché », a déclaré Lyn.

Par ailleurs, deux ou trois sociétés internationales, dont au moins une fait partie du secteur Red Chip, vont sans doute émettre des actions à la Bourse de Shanghai avant la fin de cette année, le régulateur ayant presque terminé l'élaboration de règles pour le groupement des valeurs internationales sur les bourses chinoises, a déclaré Charles Feng, le principal partenaire de PwC à Beijing.

Un certain nombre d'institutions financières internationales, telles que HSBC et Standard Chartered, ont exprimé leur désir de faire des offres sur la Bourse de Shanghai.

Le rapport de PwC montre également que le montant total des fonds levés grâce aux IPO s'élevait à 212.7 milliards de yuans au premier semestre de cette année, comparé à 187,9 milliards de yuans pendant toute l'année 2009.

En attendant, Hong-Kong a maintenu la position de l'un des plus importants marchés de cotation après la Chine continentale. A Hong-Kong, les fonds levés grâce aux IPO se sont élevées à 50,3 milliards de dollars dans la première moitié de cette année, soit une augmentation de 186 % par rapport à la même période de l'an dernier.

Dans la première moitié de cette année, les produits industriels dominaient parmi les nouvelles introductions en bourse, soit 43 % de toutes les IPO. La technologie de l'information et les télécommunications arrivent en deuxième position avec 27 %. Ensuite viennent les biens de consommation et la vente au détail, et des services annexes (26 %), l'énergie et les services publics (3 %), et les services financiers (1 %).

«A moins que certains facteurs négatifs surviennent, les IPO de Shanghai et de Shenzhen vont pouvoir maintenir leur élan et pouvant même atteindre des sommets historiques cette année », affirme Feng.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Urumqi en paix, un an après les émeutes du 5 juillet 2009 au Xinjiang
L'économie chinoise continue à connaître une croissance vigoureuse
Le Japon devrait payer la Chine de retour
Regardez la Chine de manière objective !
Y a t-il un danger que la Chine oublie le passé ?
Qu'est-ce que la Chine peut apporter à l'Afrique ?
Des entreprises chinoises empêchées d'investir aux Etats-Unis : un nouveau rideau de fer pour garantir la « sécurité de l'Etat » ?