100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 02.07.2010 09h41
Une maison de mode porte l'affaire pour l'ouverture des magasins devant la justice

L'une des plus grandes maisons de mode chinoises Shenzhen Copais Industrial a déposé une affaire en justice contre SKN, une branche de la compagnie SK Group basée en Corée du Sud.

Copais reproche à SKN de manquer à son engagement qu'elle a pris avec la signature du contrat avec OBZEE, la société que SKN a achetée en 2007.

Les pertes totales de Copais devraient s'échelonner entre 500 et 600 millions de yuans (73,7 millions à 88,4 millions de dollars).

En 2005, la compagnie Copais a signé des contrats avec la société OBZEE pour devenir l'agent et l'exploitant unique de la marque de luxe sud-coréenne Kang Jin Young en Chine. Selon le contrat, Copais avait l'obligation d'ouvrir 50 magasins de la marque dans les plus luxueux centres commerciaux de Chine en cinq ans.

Selon Zhao Yunhu, le président de Copais, SKN aurait effectué une série d'opérations « malicieuses », empêchant Copais à ouvrir suffisamment de magasins de la marque et la compagnie sud-coréenne a décidé d'utiliser ce fait comme un prétexte pour annuler les contrats.

SKN a souligné qu'à ce jour, Copais n'a ouvert que 17 magasins, alors que la compagnie a pris l'engagement d'en ouvrir 60.

Depuis la fusion à la fin de 2007, la compagnie SKN a donné l'autorisation d'ouvrir seulement cinq magasins.

Zhao a indiqué qu'il menait des pourparlers avec SKN pendant plus de deux ans, mais la compagnie coréenne, intéressée principalement par la croissance des ventes de la marque Kang Jin Young en Chine, a révélé l'ambition d'exploiter la marque par elle-même.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine poursuivra sa politique macro-économique
Blatter s'excuse auprès de l'Angleterre et du Mexique et parle enfin de vidéo
La Chine a besoin de développer ses propres marques
Combien de temps la Chine pourra-t-elle rester un pays compétitif?
Chine : flambée des recettes financières de l'Etat et c'est le moment de procéder à l'allègement fiscal
Chine : la disparité des revenus atteint le seuil critique, la réforme de la redistribution sociale progresse petit à petit
Les combines du marketing en ligne entament la confiance du public dans Internet