100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 04.06.2010 08h23
Chine : négociations salariales chez KFC

Les représentants de la chaîne de restauration rapide américaine KFC ont commencé à négocier avec des syndicalistes à Shenyang, le capitale de la province du Liaoning (sud-est), deux mois après la demande de ces derniers d'une augmentation des salaires.

Shao Guihua, PDG de la filiale de Yum! Brands Inc., qui gère 57 restaurants KFC à Shenyang, s'est entretenu jeudi après-midi avec Ju Xiuli, président du Syndicat Municipal de Shenyang.

Ju Xiuli a réitéré la demande d'un salaire minimum de 900 yuans (131,7 dollars) par mois, et une augmentation annuelle de 5% pour les employés de KFC.

L'entreprise a cependant persisté pour appliquer la grille du salaire minimum général décidé par la municipalité, soit 700 yuans par mois.

Ce jeudi, le syndicat a donné deux semaines à KFC pour présenter un projet de contrat de travail collectif. Les négociations sur ce contrat traînent depuis plusieurs mois en raison des divergences sur les salaires.

KFC a promis à donner une réponse dans une semaine, a annoncé Ju Xiuli.

Le syndicat de Shenyang avait envoyé deux lettres à KFC en avril pour demander une augmentation de salaire et l'entrevue de jeudi est la première réponse positive de KFC aux demandes du syndicat, soulignent les responsables du syndicat.

"C'est une honte que la plus grande entreprise de restauration rapide du monde insiste pour appliquer le salaire minimum de la ville", a indiqué Feng Hui, chef du département des industries de service du syndicat.

KFC a pénétré dans la partie continentale de Chine en 1987. La Chine est le deuxième plus grand marché de KFC après les Etats-Unis.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le milieu religieux de Chine a donné 100 millions de yuans à Yushu
Premier vol mondial utilisant le bio carburant en Chine
Le CNPC en tête du top 500 des plus grandes entreprises du monde : une bonne ou une mauvaise nouvelle
Coup de théâtre sur la scène politique allemande : le président Horst Köhler démissionne suite à des propos déplacés
Tout n'est pas rose pour la « Vallée de la joie » de Paris
Le football : un sport pour les pauvres et une coupe du monde pour les riches ?
Expo 2010 Shanghai : il faut prêter une oreille attentive aux explications pour pouvoir comprendre et saisir toutes les merveilles exposées