100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.05.2010 16h38
Vers davantage d'investissements chinois en Afrique

Le Fonds de Développement Chine-Afrique (dit aussi Fonds CDA), le plus grand fonds chinois de capital-investissment, essentiellement tourné vers les investissments en Afrique, a lancé sa deuxième phase de collecte de fonds afin de trouver 2 milliards de Dollars US sur trois ans, a déclaré jeudi un responsable du fonds.

« Le plan de collecte de capitaux sera ouvert aux entités qualifiées qui ont un intérêt à faire des investissements en Afrique », a déclaré Li Dongya, administrateur délégué aux opérations et à la gestion au Fonds CAD.

Il a annoncé que les capitaux collectés seraient utilisés pour la construction d'infrastructures, l'agriculture, la production et des projets d'électricité.

Le Fonds a fait ses débuts en 2007 avec 1 milliard de Dollars US provenant de la China Development Bank Corp, après que le Président Hu Jintao ait promis la création du Fonds CAD lors du Sommet de Beijing sur la Coopération Chine-Afrique en 2006.

Le Gouvernement Central envisage d'étendre finalement le fonds à hauteur de 5 milliards de Dollars US, mais n'a pas fixé de calendrier pour cela.

« Nous avons décidé d'investir environ 800 millions de Dollars US dans 30 projets en Afrique, et le milliard initial devrait être utilisé d'ici la fin de cette année », a dit M. Li. Il a ajouté que les investissements du fonds ont été de 140 millions de Dollars US pour la seule année 2009, à comparer avec les 1,3 milliards de Dollars US investis au total par la Chine en Afrique l'année dernière.

Les capitaux directs du Fonds CAD et les autres investissements de sociétés chinoises facilitées par le Fonds ont représenté plus de 30% des investissements combinés de la Chine en Afrique en 2009, d'après M. Li.

Des chiffres du Ministère du Commerce montrent que le commerce bilatéral entre la Chine et l'Afrique a augmenté de 76% à 27,8 milliards de Dollars US lors du premier trimestre de cette année, comparé avec la même période de l'année dernière. Le commerce Chine-Afrique a atteint son plus haut chiffre jamais enregistré en 2008 avec 106,8 milliards de Dollars US en 2008, suivi par une chute en 2009 du fait de la crise financière.

Le Fonds CAD a fait équipe avec des entreprises chinoises pour des investissements en Afrique et est en grande partie un investisseur financier. Le fonds ne détient aucune participation de contrôle dans aucun projet et limite ses participations à des chiffres entre 10 et 50%, a dit M. Li.

« Notre mission est d'encourager les sociétés chinoises à investir en Afrique et à présenter l'expérience chinoise lors de ses progrès sous les politiques de réforme et d'ouverture aux entreprises africaines, et aussi d'explorer de nouveaux marchés pour les entreprises chinoises dans les pays d'Afrique », a-t-il ajouté.

Le fonds de capital-investissement, soutenu par le gouvernement, a pour objectif d'otenir des retours sur investissement à deux chiffres.

« Nous sommes un fonds orienté vers le marché, mais nous ne pouvons obtenir des profits sur chaque projet de manière rapide, étant donné les difficultés imprévisibles que présente le continent pour les investisseurs étrangers et les infrastructures dépassées », a dit M. Li, ajoutant que les objectifs de retour sur investissement devraient être atteints dans les toutes prochaines années.

« Nous sommes en discussion actuellement sur plus de 100 projets, et nous allons nous concentrer davantage sur l'agriculture, la production, et la construction d'infrastructures comme l'électricité et les ports dans la prochaine phase, après le secteur manufacturier à l'heure actuelle », a dit M. Li.

Le Fonds CAD a facilité de nombreux projets en Afrique, dont une usine de fabrication de verre et une usine de ciment en Ethiopie, une centrale électrique au Ghana, et des parcs industriels en Egypte.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le rapportage concernant « l'évaluation des obligations de la Chine en euro » est sans fondement
Les dirigeants des partis politiques européens visitent une région rurale de Beijing
Le football : un sport pour les pauvres et une coupe du monde pour les riches ?
Expo 2010 Shanghai : il faut prêter une oreille attentive aux explications pour pouvoir comprendre et saisir toutes les merveilles exposées
Avantages et inconvénients de la reconnaissance américaine du « statut d'économie de marché » de la Chine
Chute brutale de l'euro : la Chine continuera-t-elle à racheter les dettes publiques européennes ?
Expo 2010 Shanghai : on ne doit pas rater l'occasion de visiter le Pavillon collectif de l'Afrique