100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 26.05.2010 14h50
Le volume total des fusions-acquisitions chinoises à l'étranger a atteint 28,4 milliards de dollars

Selon les chiffres révélés par Thomson Reuters, au 24 mai 2010, le volume total des fusions-acuquitions réalisées par les sociétés chinoises à l'étranger était de 28,4 milliards de dollars, 5,8 milliards de dollars de plus que l'année précédente, chiffre record depuis la publication de ces chiffres par Thomson Reuter en 2000.

En avril de cette année, la société chinoise de pétrochimie (Sinopec) a décidé d'acheter pour 4,6 milliards de dollars en actions de Syncrude Canada Ltd.

En mars 2010, la CNOOC (China National Offshore Oil Corporation) a versé 3,1 milliards de dollars afin de créer une co-entreprise à prise de participation égale avec la société argentine Bridas Energy Holdings.

En mars également, la société chinoise “Jiii” a mis en oeuvre son projet d'acquisition de Volvo qui appartenait à la société automobile Ford pour 1,8 milliards de dollars.

Selon le centre d'étude “qingke” faisant autorité en Chine, pendant le premier trimestre de cette année, la Chine a recensé 118 fusions-acquisitions, soit une augmentation de 37,2% par rapport à la même période de l'année dernière, et de 51,3% par rapport au 4ème trimestre de l'année dernière. Le volume total de 97 de ces fusions-acquisitons, dont le prix avait été révélé, s'est monté à 3,964 milliards de dollars.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine approuve le Plan Régional pour le Delta du Fleuve Yangtsé
Chine : au moins 32 morts dans un accident de la route au Liaoning
Chute brutale de l'euro : la Chine continuera-t-elle à racheter les dettes publiques européennes ?
Expo 2010 Shanghai : on ne doit pas rater l'occasion de visiter le Pavillon collectif de l'Afrique
Désillusion du cinéma chinois à Cannes
La classe moyenne a besoin de reformes pour son développement
Chine : première lourde condamnation à l'encontre d'un corrupteur