100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.05.2010 16h40
Il est peu probable que les Etats-Unis accordent le statut d'économie de marché à la Chine

Les Etats-Unis ne devraient pas accorder le statut d'économie de marché à la Chine avant 2016 et les deux pays devraient se comporter en accord avec les régles de l'Organisation Mondiale du Commerce quand ils lancent des mesures de rétorsion commerciale l'un contre l'autre, a déclaré Susan G Esserman, ancienne représentante adjointe au commerce américaine.

Mme Esserman, qui a servi à ce poste sous l'administration Clinton, a conseillé à la Chine de laisser réévaluer sa monnaie, affirmant que la réévaluation du Yuan était dans l'intérêt de la Chine et que les restrictions aux exportations mises en place par les Etats-Unis n'étaient pas une source majeure du déficit commercial avec la Chine.

Elle a ajouté qu'elle ne s'attendait pas à ce que les Etats-Unis donnent leur feu vert à l'octroi à la Chine du statut d'économie de marché avant 2016 « car il y a un large accord à ce sujet aux Etats-Unis et qu'aucun changement majeur sur ce plan n'est en cours ».

En tant que condition préalable à son entrée au sein de l'OMC en 2001, la Chine avait alors accepté des clauses restrictives, l'une étant que ce statut ne pourrait être accordé à la Chine dans le monde entier avant 2016.

La Nouvelle-Zélande a été le premier pays à accorder ce statut à la Chine en 2004, et elle a été suivie par 80 autres pays ou régions, mais les économies majeures comme les Etats-Unis ou l'Union Européenne ne l'ont pas encore fait.

Pour Zhou Shijian, du Centre pour les Relations Sino-américaines affilié à l'Université Tsinghua, et expert près de l'OMC, « Considérer encore un pays comme n'étant pas une économie de marché après qu'il soit entré dans l'OMC est une pratique déraisonnable ».

« Les Etats-Unis font deux poids deux mesures en refusant d'accorder le statut d'économie de marché à la Chine. Leur but est de rendre sciemment les choses difficiles à la Chine, comme par exemple en mettant en oeuvre davantage de mesures de rétorsion économique », dit-il.

En 1998, en effet, les Etats-Unis et l'Union Européenne ont accordé ce statut à la Russie, qui n'est pourtant toujours pas entrée dans l'OMC

Ce statut de non-économie de marché est une source de fréquentes mesures de rétorsion commerciale contre la Chine. Lors des dernières années, la Chine est devenue la cible majeure du protectionnisme dans le monde, les Etats-Unis ayant initié le plus grand nombre d'affaires.

En août 2009, les Etats-Unis ont déclaré apprécier les progrès de la Chine dans la réforme de son marché, et qu'ils accorderaient le statut d'économie de marché à la Chine dès que possible, par le biais de la coopération.

« Cela ne sert à rien d'implorer ou d'attendre leur feu vert. Nous devons constamment insister pour les forcer à faire quelques compromis », a dit Scott Liu de Scott Liu & Associates, un important cabinet juridique en charge des affaires de mesures commerciales concernant la Chine et les Etats-Unis.

« La monnaie chinoise est un sujet sensible aux Etats-Unis. Une large part des experts sont d'accord pour dire que le Renminbi est sous-évalué, et je pense que la réévaluation de sa monnaie est dans l'intérêt souverain de la Chine dans une perspective à long terme », a dit Mme Esserman.

Les Etats-Unis dénoncent la sous-évaluation du Yuan comme étant une des sources majeures de son énorme déficit commercial avec la Chine. Mais les chiffres ont démontré que les fluctuations de la monnaie n'avaient pas eu les effets escomptés sur la balance commerciale, et de son côté le Gouvernement chinois a déclaré que ce sont les restrictions américaines aux exportations qui ont principalement conduit à l'excédent commercial avec les Etats-Unis.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Les Etats Unis et l'Europe ressemblent à un voleur.Le Tiers Monde ressemble à un volé.La C...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine espère que le nouveau gouvernement britannique poursuivra le développement des relations bilatérales
Communication téléphonique entre le premier ministre chinois Wen Jiabao et son homologue espagnol José Lius Rodriguez Zapatero
La Chine promouvra dans tous les domaines le « travail décent »
Disparité aggravante et criante entre riches et pauvres en Chine
L'Occident ne semble pas encore prêt à inclure la Chine dans la direction des affaires du monde
Appel au secours de la Grèce : au moins trois milliards de dollars US proviennent de la Chine
Les expériences françaises sont une valeur de référence pour la protection de la langue maternelle