100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 20.04.2010 17h13
Les banques pourront refuser un troisième prêt immobilier

Les banques commerciales pourront désormais refuser un prêt aux personnes désireuses d'acheter un troisième logement dans les zones souffrant de trop fortes hausses de prix de l'immobilier.

Cette nouvelle mesure, dont les analystes pensent qu'elle pourrait calmer instantanément un marché de l'immobilier chauffé à blanc, a été publiée samedi par le Conseil des Affaires d'Etat, le gouvernement chinois.

Les gouvernements provinciaux et municipaux situés dans des zones où les prix augmentent fortement pourront également restreindre à titre temporaire le nombre de logements susceptibles d'être achetés par une même personne, en accord avec la situation actuelle du territoire sous leur juridiction.

De plus, les banques pourront également refuser un prêt aux personnes qui ne seront pas en mesure de prouver qu'elles ont habité et payé leurs impôts durant un an au moins dans la ville où elles entendent acheter un logement, d'après un communiqué publié sur le site du gouvernement central, www.gov.cn.

D'après Chen Yunfeng, secrétaire général de l'Association des Gérants Immobiliers de Chine, « Si ces mesures sont strictement appliquées, elles pourraient calmer instantanément le secteur immobilier et même entraîner de fortes baisses de prix dans certaines régions ».

Certains investisseurs expérimentés, d'ailleurs, ont commencé à vendre leurs appartements à un prix inférieur de 5 à 10% au prix moyen du marché, dans le but de récupérer leurs fonds rapidement avant que le marché ne s'oriente à la baisse.

La direction d'un projet immobilier situé dans le district de Tongzhou, à l'Est de Beijing, où les prix ont le plus augmenté ces derniers mois, ont de leur côté décidé de baisser leur prix de vente de 3 000 Yuans, soit près de 10%, après l'annonce de ces mesures.

Dans le même temps, un certain nombre d'acheteurs potentiels ont décidé d'adopter une attitude attentiste au lieu de se précipiter pour mettre la main sur un logement.

« Acheter un appartement maintenant ne serait pas très différent d'acheter des actions au moment où la bourse est au plus haut en Chine », dit Wang Liang, cadre d'entreprise à Beijing. « Je vais attendre pour voir comment ces mesures vont changer le marché ».

Les mesures prises par le gouvernement Central visent en particulier les achats d'appartements dans un but spéculatif, qui sont considérés comme un des facteurs clés de la hausse des prix de l'immobilier. D'après Grant Ji, directeur de Savills (Beijing), un fournisseur de services immobiliers originaire de Grande-Bretagne, ces mesures montrent aussi la détermination du gouvernement à enrayer la croissance excessive du secteur de l'immobilier et à prévenir les risques financiers.

Il y a seulement deux jours, le gouvernement central a relevé le niveau de l'acompte exigé pour l'achat d'un deuxième logement familial de 40 à 50%, une mesure qui non seulement est susceptible de réduire les achats de logements dans un but spéculatif, mais devrait aussi permettre aux banques de réduire leurs risques potentiels en cas de baisse des prix de l'immobilier.

« Le prix des logements et des terrains dans certaines villes a connu récemment des hausses rapides, et les achats spéculatifs ont à nouveau repris de la vigueur », dit le communiqué du gouvernement.

« Toutes les régions et services concernés doivent reconnaître le danger des hausses excessivement rapides des prix de l'immobilier et prendre des mesures radicales pour les contenir », dit encore le communiqué.

Ces mesures destinées à calmer le marché arrivent juste dans la foulée d'une inflation des prix de l'immobilier urbain de 11,7% en mars contre 10,7% en février, la plus forte hausse d'une année sur l'autre depuis que le Bureau des Statistiques a étendu sa couverture à 70 villes en juillet 2005.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Séisme au Qinghai : le nouveau bilan s'établit à 1 706 morts
Renforcement des règles en matière d'achat immobilier
Séisme à Yushu : accorder la priorité à la vie humaine et assurer les besoins essentiels de la population locale
Les sept raisons pour exprimer nos remerciements à la Chine
Développement du TGV : concurrence intense entre divers pays du monde
Le monde entier s'unit et redouble sa vigilance à l'encontre du terrorisme nucléaire
La Turquie ne se désespère pas pour son adhésion à l'UE