100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 20.04.2010 11h02
La Chine se fixe un objectif du commerce extérieur pour les dix ans à venir

Un rapport de recherche sur le secteur du commerce extérieur chinois, qui vient de paraître dimanche, prévoit que le plus grand exportateur mondial devrait plus que doubler son volume de commerce extérieur d'ici 2020.

Le document incite également la Chine à améliorer la qualité de son secteur du commerce extérieur et à abaisser les droits de douane pour contribuer à l'équilibre commercial du pays.

Le rapport, qui a été publié par le Ministère du Commerce (MOC) dimanche au cours de la 107e Foire d'import-export de Chine (Foire de Canton), la plus grande foire commerciale du pays, organisée dans la ville méridionale de Guangzhou, affirme que le volume du commerce extérieur chinois va atteindre 5,3 trillions de dollars d'ici 2020.

Les exportations chinoises vont dépasser les autres pays en représentant 2,4 trillions de dollars en 2020, 10,1% du total mondial, tandis que les importations atteindront 1,9 trillions de dollars. Le pays se classera ainsi au deuxième rang mondial, représentant à lui seul 8,2% du total du commerce mondial, selon le rapport, qui a été conjointement compilé par des chercheurs de plusieurs groupes de réflexion sous l'égide du MOC, ainsi que le Ministère des Finances et l'Académie chinoise des sciences sociales.

Le rapport est considéré par les analystes et les fonctionnaires comme une « feuille de route » établissant une base théorique pour les réformes dans la politique et les mécanismes commerciaux de la Chine au cours de la prochaine décennie.

La transformation du modèle de croissance du commerce extérieur est devenue nécessaire pour la Chine après la crise, a déclaré le vice-ministre du commerce Zhong Shan.

Sous le poids de la récession mondiale, le commerce extérieur de la Chine a connu en 2009 la plus grande baisse depuis trois décennies, le volume commercial ayant baissé de 13,9% et représentant 2,2 trillions de dollars.

Huo Jianguo, le directeur de l'Académie chinoise du Commerce international et de la coopération économique (CAITEC) sous l'égide du MOC, a déclaré que la crise financière a révélé une série de problèmes importants qui étaient cachés derrière les chiffres optimistes, car le commerce extérieur national était en train de se développer d'une façon inefficace et déséquilibrée, portant également préjudice à l'environnement.

Selon les analystes, le ralentissement économique a incité la Chine à ajuster sa structure des exportations, et de se concentrer sur la fabrication de la production haut de gamme, les industries d'économie d'énergie, les industries respectueuses de l'environnement, ainsi que le développement de services modernes.

Li Gang, un chercheur de la CAITEC et l'un des auteurs du rapport, a déclaré que la récession mondiale a éliminé du marché un certain nombre d'entreprises plus fragiles et moins compétitives tout en offrant de meilleures opportunités aux entreprises innovantes pour améliorer leur structure de croissance et renforcer leurs capacités à gérer les risques.

Bien que la Chine ait accusé un déficit de 7,24 milliards de dollars en mars, la première fois en 6 ans, les analystes ont suggéré aux décideurs d'élargir davantage les importations en abaissant les tarifs douaniers, une façon d'alléger le déséquilibre commercial du pays.

Zhang Peng, un chercheur de l'Académie chinoise des sciences sociales, a indiqué que la Chine devrait augmenter ses importations d'équipements de haute technologie, de l'énergie et des ressources naturelles, et de certains produits agricoles pour essayer de remédier au déséquilibre des échanges.

L'excédent commercial de la Chine a atteint 1,3 trillions de dollars au cours des trois dernières décennies, avec des réserves de change atteignant 2,45 trillions de dollars à la fin de mars, selon Zhang.

Avec la reprise de l'économie mondiale, le commerce extérieur de la Chine a connu une reprise au premier trimestre, avec une croissance de 44,1 % pour atteindre 617,85 milliards de dollars, selon les données des douanes.

La Chine va consolider sa position de grande puissance commerciale et compte faire des efforts pour devenir un partenaire commercial plus fort, jouant un rôle plus actif sur l'arène du commerce international, selon Zhong Shan.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Séisme au Qinghai : le nouveau bilan s'établit à 1 706 morts
Renforcement des règles en matière d'achat immobilier
Séisme à Yushu : accorder la priorité à la vie humaine et assurer les besoins essentiels de la population locale
Les sept raisons pour exprimer nos remerciements à la Chine
Développement du TGV : concurrence intense entre divers pays du monde
Le monde entier s'unit et redouble sa vigilance à l'encontre du terrorisme nucléaire
La Turquie ne se désespère pas pour son adhésion à l'UE