100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 06.04.2010 13h35
La Chine réorganise sa politique du crédit

Dans le cadre de la politique de réorientation de l'économie entreprise par la Chine, les banques du pays émettent plus de crédits aux entreprises des secteurs clés et des nouvelles technologies. Elles limitent également le développement des industries polluantes et gourmandes en énergie. Les industries à faibles émissions et celles du secteur de la protection de l'environnement vont constituer un des vecteurs futurs de la croissance chinoise.

Cette centrale électrique qui fonctionne au méthane est construite à côté d'une ferme d'élevage de poulets. Elles utilisent les déjections aviaires pour produire le gaz utilisé pour générer de l'électricité.

Pan Wenzhi

Assistant de direction

Beijing DQY Agricultural Technology

"Avant l'installation de la centrale électrique, les déjections aviaires étaient envoyées aux fermiers avoisinants qu'ils l'utilisaient comme engrais."

Bien que la centrale électrique ait de nombreux avantages, son installation a coûté fort cher. Lorsque le projet a débuté, les constructeurs ont reçu un soutien financier de la part des banques. Même si un nouveau projet comme celui-ci suppose une certaine prise de risque, sa contribution au développement durable lui a garantit le soutien de la Banque industrielle de Chine.

Huang Shihua

Directeur

Service de finance durable

Banque industrielle de Chine

"C'est un projet de développement durable typique. Tout d'abord, il présente un intérêt environnemental clair. D'autre part, il a aussi une utilité sociale car les déchêts engendrés par la production de méthane peuvent être utilisés par les exploitations agricoles. Pour finir, c'est économiquement avantageux."

La branche finance durable de la Banque industrielle de Chine a pour mission le financement de projets de protection de l'environnement, de promotion de l'économie à faibles émissions et de réduction de la consommation d'énergie.

Professeur Zhao Xijun

Université du Peuple de Beijing

"Les industries des nouveaux secteurs sont confrontées à une prise de risque importante lorsqu'elles débutent. Les banques prennent également un risque non négligeable lorsqu'elles leur consentent des prêts. Nous devons trouver de nouvelles solutions pour leur apporter un soutien financier et permettre aux entreprises de mettre à jour leurs outils de production en réduisant les risques."

En 2009, de nombreuses banques ont pris des mesures en faveur des nouvelles industries et commencé à apporter un soutien financier à leur développement. Cette politique va se poursuivre cette année avec l'encouragement de la demande intérieure et la définition de priorités dans l'accord des crédits.

Professeur Zhao Xijun

Université du Peuple de Beijing

"Le développement des nouvelles industries est un signe de la compétitivité future de notre pays. L'un des rôles du secteur bancaire sera d'utiliser les outils financiers à sa disposition pour fournir des capitaux pour leur développement et leur expansion.

La Chine est également en train de mettre en place un contrôle strict des prêts aux industries qui consomment trop d'énergie, qui polluent ou qui sont en surcapacité. Cela concerne les secteurs du charbon, du fer, de l'acier, et de la chimie.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle à une coopération antiterroriste suite aux attentats en Russie
Chine : avertissements "ignorés" avant l'inondation d'une mine de charbon au Shanxi
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise
Google a–t-il vraiment quitté la Chine ?
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image