100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 02.04.2010 16h57
Les prix de l'immobilier en Chine ont augmenté de 25%

La hausse des prix de l'immobilier d'une année sur l'autre en Chine a atteint un record historique de 25% l'année dernière, d'après un rapport publié par l'Institution Chinoise d'Enquête et de Planification des Terres.

Le rapport montre que le prix moyen des appartements a atteint 4 474 Yuans (658 Dollars US) le mètre carré, alors que le prix des terrains à usage résidentiel a quant à lui atteint 3 824 Yuans le mètre carré la même année, soit une hausse de près de 8%.

Ces chiffres de hausse, les plus forts depuis 2001, sont radicalement différents des données publiées antérieurement par le Bureau National des Statistiques, qui déclarait que le prix des logements de 70 villes grandes et moyennes et municipalités avait augmenté d'environ 1,5% en 2009 par rapport à l'année précédente, chiffre le plus bas depuis cinq ans.

D'après des fonctionnaires, la raison pour une telle différence entre les chiffres fournis par différents services officiels sur les prix moyens de l'immobilier en 2009 est l'utilisation de méthodes statistiques et de sources de données différentes.

« Les données du rapport 2009 venaient de l'Institut chinois de Recherche sur les Indices, et les chiffres du Bureau National des Statistiques provenaient de l'Annuaire chinois des Statistiques 2009 », dit Zhao Song, directeur du Service prix des logements de l'Institution Chinoise d'Enquête et de Planification des Terres, et auteur du rapport.

Qui plus est, dit-il, le champ d'opération des deux organisations est un peu différent. Le rapport de l'institution d'enquête sur les terres couvre plus de 100 villes et municipalités, alors que le bureau des statistiques ne couvre que 70 villes grandes ou moyennes et municipalités.

Quand les chiffres ont été publiés en février, ils ont provoqué une vaste controverse, de nombreuses personnes disant que ces chiffres étaient manifestement contraires à la réalité. Ce sujet est d'ailleurs devenu un sujet brûlant pour les médias lors des sessions annuelles de l'Assemblée Populaire Nationale et de la Conférence Consultative Politique du Peuple Chinois.

De nombreuses personnes ont alors fait malicieusement remarquer que les fonctionnaires avaient mis la virgule des décimales au mauvais endroit...

Ma Jiantang, directeur du Bureau National des Statistiques, avait pourtant écrit dans des rapports publiés précédemment que le système actuel de statistiques en matière de logement était défectueuex et avait besoin d'être amélioré.

Li Deshui, ancien directeur du Bureau, pense quant à lui que les données fournies par le Bureau pourraient ne pas refléter l'état véritable du marché immobilier, car les chiffres sont collectés auprès des promoteurs, qui peuvent donner des prix inférieurs.

« Les autorités doivent améliorer le système de statistiques en réajustant les méthodes et les procédures, faute de quoi des chiffres irréalistes feront diminuer graduellement la confiance du public », dit Yan Jinming, Professeur en gestion des terres à l'Université Renmin de Beijing.

Pour He fan, consultant pour le marché immobilier de Beijing chez SouFun.com, un important site internet spécialisé dans les transactions immobilières, le prix des logements pour la seule ville de Beijing a augmenté d'au moins 50% en 2009 par rapport à l'année précédente, et le chiffre de 25% reflète plutôt le marché de l'immobilier à l'échelle du pays tout entier.

Les dix plus grandes constructions de luxe de Chine

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : avertissements "ignorés" avant l'inondation d'une mine de charbon au Shanxi
Beijing : lancement du Programme sino-africain d'échanges et d'études conjointes
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise
Google a–t-il vraiment quitté la Chine ?
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image