100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 02.04.2010 08h22
La Chine réaffirme son ouverture aux investissements étrangers

La Chine continuera à se montrer favorable aux investissements étrangers et à maintenir une stratégie d'ouverture sur la base des bénéfices réciproques, a déclaré jeudi Qin Gang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Evoquant les doutes émis par certaines entreprises entrangères sur le climat des investissements en Chine, Qin Gang a déclaré qu'il "était en désaccord avec de tels points de vue".

"La Chine continuera à encourager les entreprises étrangères à investir en Chine et à leur assurer un environnement ouvert, juste et transparent, tout en leur offrant de nombreuses opportunités," a-t-il poursuivi.

Le gouvernement chinois est également disposé à écouter leurs conseils en matière d'investissement en Chine.

Le nombre considérable de consommateurs, la main d'oeuvre et l'amélioration des infrastructures ont fait de la Chine un marché dont le potentiel ne peut être négligé par les investisseurs ayant une vision stratégique de l'avenir, a-t-il ajouté.

La Chine a élaboré plus de 200 lois et règlements à l'égard des investissements étrangers en Chine.

"Nous respectons scrupuleusement les engagements pris lors de l'adhésion de la Chine à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), nous avons minutieusement examiné nos règlements et abrogé ceux qui ne se conformaient pas aux critères de l'OMC," a souligné Qin Gang.

"Les actions isolées de certaines sociétés n'indiquent pas nécessairement un changement du climat des investissements ou de la politique d'ouverture de la Chine. Cette question doit être abordée avec une perspective globale et à long terme," a indiqué Qin Gang.

Cependant, si des sociétés étrangères violent les lois chinoises, elles seront sancionnées en fonction de la loi, car la Chine est un Etat de droit, a-t-il noté.

Qin Gang a également appelé les entreprises étrangères à s'adapter à la nouvelle situation de la Chine, précisant que le marché était devenu plus compétitif.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : avertissements "ignorés" avant l'inondation d'une mine de charbon au Shanxi
Beijing : lancement du Programme sino-africain d'échanges et d'études conjointes
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image
Faire preuve de bon sens en discutant des problèmes concernant la Chine
A qui va profiter le départ de Google ?