100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 30.03.2010 15h43
La croissance vigoureuse des importations chinoises favorise plusieurs pays

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié le 5 mars un rapport sur les indicateurs du développement économique en janvier des principales entités économiques du monde, dans lequel il est indiqué que des signes annoncent la relance continuelle de l'économie mondiale, alors que la Chine continue à être à la tête du monde quant à la croissance durable de son économie.

Le développement économique continu de la Chine, son colossal marché intérieur ainsi que son faible taux de droit de douane stimulent et excitent les importations de produits et de marchandises dont les volumes ont augmenté considérablement, ce qui est une bonne nouvelle pour ses pays voisins.

Durant les deux premiers mois de cette année, pour la seule Douane de Shenzhen, elle a enregistré l'importation à des prix préférentiels de pays de l'ASEAN (Association des Nations de l'Asie du Sud Est) de 43.700 tonnes de fruits d'une valeur globale de 49,8548 millions de dollars US, soit respectivement une augmentation de 20,53% et de 38,96% par rapport à la même période de l'année dernière. Le 16 mars, le porte-parole du Ministère chinois du Commerce Yao Jian a indiqué que depuis le complet établissement, à partir du 1er janvier 2010, de la Zone de libre-échange de l'ASEAN, le volume des importations chinoises de six pays de l'ASEAN dépasse de loin celui des exportations chinoises vers ces six pays.

Et pas seulement pour les pays de l'ASEAN, la croissance économique et les énormes importations de la Chine profitent également aux autres pays du monde.

Les données statistiques établies par le Bureau d'Etat des Statistiques montrent qu'au mois de février 2010, le volume des importations chinoises a atteint 86,91 milliards de dollars US, soit une augmentation de 44,7%, et le marché chinois contribue fortement au relèvement de l'économie mondiale.

Yao Jian a indiqué que la Chine est devenue, pour un grand nombre de pays, un important et colossal marché pour leurs exportations. En 2009, la Chine a été le premier des marchés d'exportation pour un grand nombre de pays, dont le Japon, l'Australie, la Corée du Sud, les pays de l'ASEAN, le Brésil et l'Afrique du Sud. Et le troisième grand marché d'exportation pour certains pays, dont les Etats-Unis, les pays de l'UE et l'Inde. La proportion des exportations de ces pays vers la Chine par rapport à la totalité de leurs exportations a augmenté sensiblement et à des degrés différents en 2009. Ce qui démontre que les mesures politiques globales adoptées et appliquées par la Chine en vue de surmonter les difficultés créées par la crise financière internationale et de promouvoir la croissance économique relativement stable et rapide du pays ont non seulement contribué au redressement de l'économie chinoise et de l'économie mondiale, mais en plus a joué un rôle important en aidant plusieurs pays à sortir de l'impasse en se débarrassant et en surmontant des effets de la crise. La Chine est devenue ainsi un important moteur de traction permettant à l'économie mondiale de progresser et d'avancer.

Klaus Schwab, fondateur et directeur du World Economic Forum, a déclaré de son côté que dans l'environnement actuel de l'économie mondiale, la croissance rapide de l'économie chinoise joue un rôle extrêmement important et crucial. « Même dans le cas où l'économie mondiale ralentit son avance, mais l'économie chinoise continuera à progresser à pas rapide. La Chine deviendra ainsi la principale force dominante de la croissance économique mondiale ultérieure. », a-t-il affirmé.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le constructeur chinois Geely rachète le Suédois Volvo
Li Keqiang rencontre Tony Blair
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image
Faire preuve de bon sens en discutant des problèmes concernant la Chine
A qui va profiter le départ de Google ?
Pourquoi une telle grande différence entre les données statistiques commerciales établies par la Chine et par les Etats-Unis ?
La Chine n'a nul besoin d'un Google politisé