100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 29.03.2010 09h34
Le constructeur chinois Geely rachète le Suédois Volvo

Le constructeur automobile chinois Geely Holding Group, basé dans la province du Zhejiang, a signé dimanche un accord avec Ford Motor Co pour le rachat de la branche automobile de Volvo, qui appartenait auparavant au géant de l'automobile américain, pour une somme d'environ 1,8 milliards de Dollars US.

L'accord, par lequel Geely acquiert 100% de Volvo Cars, a été signé au Siège de Volvo Cars à Göteborg, deuxième ville de Suède, par le Président de Geely, Li Shufu, et le Directeur financier de Ford, Lewis Booth.

« La Chine, qui est le plus grand marché automobile du monde, va devenir le second marché domestique de Volvo. Volvo se positionnera uniquement en tant que grande marque d'importance mondiale, destinée à exploiter les opportunités du marché chinois, qui se développe à grande vitesse », a dit Li Shufu lors de la cérémonie de signature.

M. Li a promis que Geely maintiendrait les relations, marquées par un fort esprit de collaboration, qui existent entre les employés, les syndicats, les fournisseurs, les revendeurs, et par dessus tout, les clients.

M. Li a également précisé aux journalistes, après la cérémonie, que Volvo deviendra à terme une entreprise séparée disposant de sa propre équipe de direction, qui sera basée à Göteborg, et d'un nouveau Conseil d'administration.

Le constructeur automobile suédois, dont les effectifs mondiaux sont d'environ 20 000 personnes, avait été racheté par Ford en 1999 pour une somme d'environ 6,4 milliards de Dollars US.

Mais Ford a essayé de vendre Volvo depuis la fin 2008, du fait de ses médiocres performances commerciales. Geely avait été considéré comme l'acquéreur éventuel le plus probable depuis octobre 2009.

Geely, qui a commencé à fabriquer des automobiles depuis 1998, est un des tous premiers constructeurs automobiles privés chinois, dont le siège est situé dans la Province du Zhejiang, dans le Sud-Est de la Chine. Geely Holding Group est la maison-mère de Geely Automobile Holdings.

A part Ford, d'autres géants de l'automobile occidentaux cherchent aussi des acheteurs en Chine. Beijing Automotive Industry Holdings a donné son accord pour acheter des technologies dans le domaine de la transmission au constructeur suédois Saab, qui appartient à General Motors.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Li Keqiang rencontre Tony Blair
Chine : Barack Obama souligne l'importance des relations sino-américaines
A qui va profiter le départ de Google ?
Pourquoi une telle grande différence entre les données statistiques commerciales établies par la Chine et par les Etats-Unis ?
La Chine n'a nul besoin d'un Google politisé
Les Etats-Unis : Le plus grand manipulateur de taux de change dans le monde
Réévaluation du Renminbi : Les Etats-Unis pensent faire coup triple