Le programme intensif de la Chine pour entrer dans l'ère du train à grande vitesse
100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 22.03.2010 08h41
Ministre chinois du Commerce : l'appréciation de la devise chinoise n'aura qu'un rôle limité pour le retour à l'équilibre commercial

Le rôle de l'appréciation de la devise d'un pays est limité pour résoudre le déséquilibre du commerce mondial, et l'excédent commercial de la Chine est de moins en moins important grâce à la stabilité du yuan, a déclaré dimanche le ministre chinois du Commerce, Chen Deming.

Lors du Forum sur le développement de la Chine 2010, Chen Deming a déclaré que le yuan (la monnaie chinoise) n'était pas sous-évalué, et que les pressions pour une appréciation du yuan n'étaient ni raisonnables ni bénéfiques.

Selon lui, bien que le yuan se soit apprécié de plus de 20 % entre 2005 et 2008, l'excédent commercial chinois a augmenté en parallèle.

Au contraire, la Chine maintient le yuan stable depuis 2009. L'excédent commercial a diminué de plus de 30 % en 2009, et a chuté de 50 % sur un an au cours des deux premiers mois de l'année 2010, a-t-il précisé.

"Personnellement, je pense que la Chine pourrait enregistrer un déficit commercial en mars de cette année", a-t-il affirmé.

D'après lui, la question du taux de change relève de la souveraineté de la Chine, et n'est pas un sujet à discuter entre deux pays.

"Les Etats-Unis ne doivent pas politiser les problèmes économiques", a-t-il estimé.

La Chine ne restera pas sans rien faire et ne fermera pas les yeux si les Etats-Unis accusent la Chine de manipuler sa devise, et imposent par conséquent des sanctions, a-t-il affirmé.

Le département américain du Trésor devra décider si la Chine manipule ou non sa monnaie, dans un rapport semestriel qui sera soumis au Congrès le mois prochain.

La Chine réagira si cela engendre des actions légales dans un cadre multilatéral légal, a-t-il ajouté.

Il est "partial" de conclure que le déséquilibre du commerce mondial et de la balance des paiements est à l'origine de la crise mondiale, a rappelé M. Chen.

Les raisons du déséquilibre économique mondial sont structurelles et complexes, a-t-il expliqué, ajoutant que les principales causes étaient l'écart grandissant entre les pays développés et les pays en voie de développement, et le système monétaire international actuel.

Le protectionnisme commercial pourrait entraver la reprise économique mondiale et entraîner une récession économique "en W", a-t-il averti.

Le Forum sur le développement de la Chine 2010 se déroule du 21 au 22 mars, avec pour thème "la Chine et l'économie mondiale : Croissance, Restructuration et Coopération".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le taux de change du Renminbi ne constitue pas la principale cause du déficit commercial américain
Le gouvernement chinois appelle à une mise en application totale de son rapport d'activité
Les Etats-Unis : Le plus grand manipulateur de taux de change dans le monde
Réévaluation du Renminbi : Les Etats-Unis pensent faire coup triple
Pourquoi les Français ont-ils une telle passion pour le vin ?
Faire oeuvre de bienfaisance demande du professionnalisme
« Arrogance » des Chinois ou bien « présomption » de certains Occidentaux ?