100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.03.2010 13h07
Les investissements étrangers redémarrent dans le Sud de la Chine

Les budgets d'investissement des entreprises étrangères dans le Sud de la Chine ont augmenté de 44% d'une année sur l'autre cette année, retrouvant ainsi peu ou prou leurs niveaux d'avant la crise, et ce en dépit du décalage dans la récupération totale, s'agissant des budgets à trois ans.

L'enquête, commandée par la Chambre de commerce américaine pour le Sud de la Chine et qui a été révélée le 11 mars, a aussi montré que les membres de ladite chambre devraient réinvestir un minimum de 9,4 milliards de Dollars et plus de 90% considèrent que l'environnement pour les affaires est bon, très bon, voire excellent.

Le « Livre Blanc 2010 » de la Chambre suggère que tant le gouvernement chinois que le gouvernement américain résistent à la tentation protectionniste, et que les entreprises à investissements étrangers, qui désormais paient les mêmes taxes que les sociétés chinoises et sont soumises aux mêmes lois et réglementations, soient considérées comme des entreprises « chinoises ».

La Chambre conseille également à ses membres de réfléchir à l'utilisation de leurs méthodes de production et de conception innovantes pour explorer le vaste marché des villes de second, voire troisième ordre encore relativement peu exploité, et que le gouvernement chinois continue à lutter pour plus de transparence dans ses efforts législatifs et réglementaires.

Le « Livre Blanc » souligne aussi que nombre des entreprises innovantes les plus célèbres ne pourraient pas, si elles débutaient aujourd'hui dans les circonstances où elles débutèrent il y a des années, entrer sur le marché chinois. Les exigences réglementaires, comme par exemple un montant minimum de capital enregistré et la nécessité de louer des locaux avant de pouvoir enregistrer la société, les bloqueraient.

Il suggère donc aux autorités compétentes de revoir cette réglementation.

La Chambre de commerce américaine pour le Sud de la Chine procède à l'établissment de son rapport spécial d'études chaque année depuis 2006, et son « Livre Blanc » 2010 est le deuxième à être publié.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine est capable de réaliser son objectif de réduction des émissions polluantes
La Chine construit une banque d'enregistrement sur les langues
Modèle ou pas, la Chine suit sa propre voie
Polémique en France après le passage dévastateur de la tempête Xynthia
Pourquoi l'Occident force-t-il la réévaluation du renminbi ?
Cessez de regarder la Chine avec des oeillères !
France : Il est encore difficile à la femme de jouir des droits égaux à ceux de l'homme