100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 09.03.2010 09h59
Les exportations sont toujours vitales pour l'économie chinoise

Les exportations ne doivent pas être négligées, quand bien même la Chine souhaite rééquilibrer son économie pour encourager la consommation, ont déclaré des hauts fonctionnaires gouvernementaux et des conseillers politiques.

Les exportations chinoises ont connu une forte croissance pendant de nombreuses années, contribuant pour une large part au progrès économique stable du pays. Cependant, la crise financière mondiale, qui a durement frappé la Chine depuis la mi-2008, ont amené les décisionnaires et les conseillers à repenser la politique nationale relative aux exportations.

Parmi les universitaires, des voix se sont faites de plus en plus fortes pour demander à ce que le pays cesse de soutenir ainsi les exportations et se tourne davantage vers la consommation intérieure.

Zhang Zhigang, membre de la Conférence Consultative Politique du Peuple Chinois (CCPPC) pense cependant que si le pays veut encourager la consommation, les exportations restent tout de même vitales.

« Une hausse des exportations peut créer davantage d'emplois et donner l'élan nécessaire à la consommation intérieure » a dit dimanche, lors des sessions actuellement en cours de l'Assemblée Populaire Nationale et de la CCPPC, M. Zhang, qui est également économiste en chef au Centre des Echanges Economiques Internationaux.

Le Ministre du commerce Chen Deming a en effet annoncé samedi que les secteurs liés aux exportations fournissent au moins 90 millions d'emplois, soit environ 7% de la population nationale, et que par conséquent cela touche également la consommation.

Ainsi qu'il l'a exprimé, « Comment pouvons-nous vouloir qu'ils dépensent et consomment plus s'ils perdent leur emploi ou voient leur salaire amputé du fait de mauvaises exportations ? ».

Les exportations chinoises, qui ont connu une forte croissance de plus de 25% avant 2008, ont chuté à 16% l'année dernière. Les économistes pensent que la croissance restera à 15% cette année.

« Afin d'optimiser sa structure économique, la Chine se doit de trouver un équilibre entre la stabilisation de ses exportations et la stimulation de sa consommation intérieure », dit M. Zhang.

Dans le rapport annuel de travail fait par le gouvernement, rendu public vendredi dernier, le Premier Ministre Wen Jiabao a insisté sur la politique commerciale de la Chine, disant qu'elle « développerait ses exportations d'une manière ferme » cette année.

« Cela veut dire que la Chine ne fera pas l'impasse sur les exportations mais qu'elle réfléchit sérieusement à ce sujet », dit Zhang Xiaoji, membre de la CCPPC et chercheur émérite au Centre de recherche sur le Développement du Conseil des Affaires d'Etat. « C'est à l'évidence une bonne nouvelle pour les fabricants et les exportateurs chinois », nombre d'entre eux souffrant encore des séquelles de la crise financière mondiale, dit Zhang Zhigang.

La Chine devrait poursuivre sa politique de soutien aux exportations et maintenir sa monnaie, le Yuan, à un niveau « raisonnable », dit-il.

Cependant, la pression externe, qui provient tant du gouvernement américain que des spéculateurs financiers, augmente, dans le but de pousser la Chine à accélérer sa réévaluation du Yuan, car ils pensent tous que le Yuan est sous-évalué.

Zhou Xiaochuan, gouverneur de la Banque Centrale, a de son côté déclaré samedi que la Chine devait être « très prudente » dans la reprise de sa réévaluation du Yuan, qui a été arrêtée au second semestre 2008. Pour M. Zhou, il s'agissait seulement d'une mesure temporaire destinée à faire face à la crise, ce qui pour les analystes veut dire en clair que la porte reste ouverte pour une réévaluation du Yuan.

« Mais nous ne sommes pas certains quand cela arrivera, la semaine prochaine ou lors de la seconde moitié de cette année », a dit Stephen Green, directeur de recherche à la Standard Chartered Bank (China).

Sessions de l’APN et de la CCPPC 2010

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wen Jiabao appelle à redoubler d'efforts pour réduire la pauvreté
Les dépenses militaires chinoises ralentissent
France : Il est encore difficile à la femme de jouir des droits égaux à ceux de l'homme
La Commission européenne lance la « Stratégie Europe 2020 »
Explication du « miracle chinois » du point de vue économique
Vivre avec plus de dignité
Revirement des relations franco-russes qui ont dépassé la « période de gel »