100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 04.03.2010 13h49
Réinventer l'économie, une priorité pour 2010

Accélérer la transformation de son développement économique sera la priorité de la Chine cette année, a annoncé mercredi le principal organisme de conseil politique du pays.

Jia Qinglin, Président du Comité National de la Conférence Consultative Politique du Peuple Chinois (CCPPC) a insisté sur la nécessité de ce changement lors de son discours d'ouverture prononcé lors de la 3e session de la 11e CCPPC.

« Nous devons développer de manière stratégique de nouveaux secteurs et l'industrie des services, favoriser les économies d'énergie et réduire les émissions, et en même temps bâtir une économie circulaire et pauvre en carbone, afin de faire face au changement climatique », a dit M. Jia.

Les membres de la CCPPC doivent travailler ensemble pour contribuer à l'expansion de la demande intérieure et changer le modèle chinois de développement économique, a-t-il déclaré.

Les membres de la CCPPC ont déclaré que la Chine a bien réagi face à la crise économique mondiale qui a débuté en 2008, mais à présent, l'heure est venue de comprendre qu'une économie dont les bases sont des investissements forts et une forte consommation d'énergie n'est pas durable.

« Bien que pour l'économie chinoise, le pire moment soit passé, ses perspectives d'exportations ne sont pas optimistes », a dit Jia Kang, directeur du Bureau de recherche en science financière du Ministère des Finances.

« Le plus gros problème auquel fait face l'économie chinoise reste la restructuration de son économie. C'est un problème qui va nous tenir particulièrement à coeur lors de la session de cette année », a-t-il ajouté.

De la même manière, certains analystes ont souligné que la clé du changement de l'économie chinoise réside dans le passage d'une économie basée sur les investissements et les exportations à une économie basée sur la consommation.

« Je suis ravi de constater que la CCPPC, en tant que principal organisme de conseil du gouvernement, et qui compte des personnes éminentes provenant de différents secteurs, insiste sur la transformation de l'économie », a déclaré Chi Fulin, économiste.

Un autre problème sur lequel la CCPPC a insisté est le fossé grandissant entre les riches et les pauvres.

« Nous devons proposer des solutions afin d'ajuster la redistribution de la richesse nationale, améliorer l'équité des services sociaux de base et stimuler l'assurance sociale à destination des pauvres », dit M. Jia.

D'après des études du Ministère des Finances, la redistribution de la richesse nationale est actuellement « très déséquilibrée », 10% des personnes les plus riches détenant 45% de la richesse dans les zones urbaines.

« Les problèmes sociaux causés par cet énorme fossé sont des plus importants », a déclaré Pan Qinglin, membre de la CCPPC.

« Afin de mieux redistribuer la richesse nationale, je suggère l'adoption d'une taxe sur les produits de luxe », dit-il.

Créée en 1949, la CCPPC est composée de membres éminents de la société qui souhaitent servir de conseillers au Gouvernement et aux autorités législatives et judiciaires du pays.

Sessions de l’APN et de la CCPPC 2010

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine insiste pour une solution diplomatique à la question nucléaire iranienne
Le Président de Toyota présente ses excuses aux consommateurs chinois
Revirement des relations franco-russes qui ont dépassé la « période de gel »
Le « soulence » va-t-il enfin disparaitre des sessions annuelles ?
Le projet de reprise de Hummer était voué à l'échec selon les analystes
Les rappels de véhicules Toyota nous poussent à l'introspection
Il faut faire preuve de sincérité et de bonne foi pour pouvoir réaliser la coopération internationale en matière de la sécurité de l'Internet