100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 03.03.2010 13h57
La Chine n'a jamais approuvé l'importation de semences de céréales transgéniques pour la culture

Le ministère chinois de l'Agriculture n'a jamais approuvé l'importation d'aucune espèce de semence de céréale transgénique pour la culture dans le pays et la Chine n'a jamais cultivé aucune espèce de céréale transnégique.

Un responsable du département concerné de ce ministère a fait cette déclaration en ligne, en réfutant une rumeur récemment répandue en ligne et selon laquelle « le ministère chinois de l'Agriculture aurait approuvé l'importation de semences de céréales transgéniques pour la culture sur de grandes étendues de terre.

Selon la réglementation chinoise en la matière, a dit ce responsable, les produits biologiques transgéniques de plantes à usage agricole sont divisés en trois parties : une partie est destinée aux recherches et expérimentations scientifiques, une autre partie est utilisée pour la production et le reste, réservé à la production de matières premières pour la transformation.

Pour demander un certificat de sécurité, quand on importe un produit biologique transgénique de plante à usage agricole pour la production de matières premières servant à la transformation, il y a deux formalités à accomplir. D'abord, le chercheur étranger devra présenter la demande du certificat, ensuite un organisme d'expertise tiers chinois va examiner ce produit en Chine et si le produit satisfait aux normes requises, le ministère chinois de l'Agriculture approuvera la délivrance du certificat de sécurité sur l'importation de ce produit pour la production de matières premières servant à la transformation. Ensuite, le commerçant étranger devra demander un autre certificat de sécurité nécessaire à chaque navire transportant un tel produit. Et la délivrance de ce certificat devra également être approuvée par le ministère de l'Agriculture.

Jusqu'à présent, la Chine a déjà approuvé les certificats de sécurité sur l'importation de quatre espèces de cultures : le coton, le soja, le maïs et le colza. Et leur usage est limité : ils ne peuvent être utilisés que comme des matières premières pour la transformation.

Le ministère de l'Agriculture n'a approuvé l'importation d'aucune espèce de semence de céréale transgénique pour la culture en Chine.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Président de Toyota présente ses excuses aux consommateurs chinois
La partie continentale de Chine va ouvrir davantage son marché aux produits agricoles de Taiwan
Le projet de reprise de Hummer était voué à l'échec selon les analystes
Les rappels de véhicules Toyota nous poussent à l'introspection
Il faut faire preuve de sincérité et de bonne foi pour pouvoir réaliser la coopération internationale en matière de la sécurité de l'Internet
Pourquoi les grèves se succèdent dans le milieu du transport aérien international ?
La France dans l'embarras quant à la baisse de son influence en Afrique