100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 22.02.2010 16h58
Pour les commerçants, une « semaine dorée » qui vaut son pesant d'or

D'après la Commission municipale du commerce de Beijing, les ventes dans la capitale ont augmenté de 15% par rapport à l'année dernière, pendant la semaine de vacances de la Fête du Printemps.

La Commission a enquêté auprès de 3 085 points de vente de 126 restaurants et magasins majeurs et a ainsi pu en conclure que leur chiffre d'affaires global avait atteint 3,48 milliards de yuans entre le 12 et le 18 février, soit 450 millions de yuans (66 millions de dollars) de plus que pour la même période de 2009.

Un porte-parole du Bureau de relations avec la presse de la Commission, du nom de Hu, a précisé que les bijoux en or, les appareils électroménagers, les repas au restaurant et les paquets-cadeaux « spécial Nouvel An » ont constitué les quatre catégories principales de dépenses.

Caibai, une des principales bijouteries de Beijing, a ainsi enregistré un chiffre d'affaires de 190 millions de yuans pendant la Fête du Printemps, soit 16% de plus que l'année dernière.

« Pour les ventes de bijoux en or, la Fête du Printemps a toujours été une période particulièrement faste », a déclaré Mme Niu, responsable du service marketing du magasin. « Les gens ont l'esprit totalement en vacances et se préoccupent moins de leur portefeuille ».

Ainsi, le 14 février, premier jour de l'Année du Tigre et également jour de la Saint Valentin, Caibai a vendu pour près de 40 millions de yuans de bijoux, une des meilleures journées de vente jamais enregistrées par l'entreprise.

Gongmei, une autre des bijouteries majeures de Beijing, a quant à elle connu une augmentation de 21,5% de ses ventes durant cette même semaine.

Li Ying, Vice-directeur du service marketing de Gongmei, a précisé que l'achat d'or durant la Fête du Printemps est, pour les Pékinois, une tradition ancienne, ajoutant que des habitants des villes voisines aiment aussi acheter leur or à Beijing.

Pour beaucoup, l'or est considéré comme portant chance et comme étant une valeur refuge contre l'inflation.

Chen Siying, un col-blanc de Beijing qui a acheté un pendentif en or en forme d'ange pour elle-même durant les congés, était de ces personnes.

Pour elle, ce pendentif acheté pendant le Nouvel An est un investissement, qui durera bien plus longtemps que des vêtements ou des chaussures.

Mais les bijouteries n'ont pas été les seules grandes gagnantes. La fréquentation dans 369 restaurants de la capitale a quant à elle augmenté de 23,8% durant la Fête du Printemps.

Suning, Gome et Dazhong, les trois plus gros vendeurs d'électroménager de Beijing ont également fort apprécié cette semaine de vacances : en effet, d'après les chiffres de la Commission, leurs ventes ont augmenté en moyenne de 32,9%.

La Fête du Printemps célébrée dans le monde entier

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle les Etats-Unis à sauvegarder les relations bilatérales après la rencontre Obama-dalaï lama
Mise en service du BRT (Bus Rapid Transit) expérimental à Guangzhou
Tibet : Mieux vaut constater les faits que parler
Quelle définition doit-on donner au terme « touriste chinois » ?
« La Chine en Afrique : les difficultés du système mondial »
Passer la Fête du Printemps en tenant compte de l'écologie et de la réduction du carbone
Obama envoie un message erroné