100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 10.02.2010 16h05
Les constructeurs des voitures de luxe misent sur le marché chinois

La Chine est devenue le marché cible pour les constructeurs des voitures de luxe car la demande pour les véhicules haut de gamme a beaucoup augmenté depuis l'année dernière malgré la récession mondiale.

« La Chine a été le plus grand marché pour les voitures de luxe, et avec l'augmentation du pouvoir d'achat, la structure du marché automobile mondial est en train de changer et son attention reste concentrée sur la Chine », a déclaré Liu Siyang, le principal chercheur de Samsung Economic Research Institute. « Dans les années à venir, le marché automobile chinois va non seulement faire augmenter les ventes, mais pourra également renforcer sa position grâce à la restructuration du secteur automobile».

Les analystes estiment qu'avec la reprise de la croissance économique les personnes aisées vont contribuer à l'augmentation de la demande pour les véhicules de luxe en Chine.

Les statistiques de Boston Consulting Group ont montré à la fin de l'année 2009 que la Chine comptait 450 000 millionnaires (fortunes calculées en dollars américains), et au cours des quatre prochaines années, ce nombre va atteindre les 800 000.

En 2008, 33,4% des familles chinoises possédaient une voiture, contre 16,2% en 2005.

Selon Audi, le constructeur automobile allemand haut de gamme, l'année dernière, 392 000 voitures de luxe ont été vendues en Chine, une hausse de 38% par rapport à 2008.

« Sur les marchés européen et américain, ainsi qu'au Japon, un propriétaire sur cinq conduit une berline de luxe. Mais en Chine, ce chiffre est de 1 sur 10 », a indiqué Klaus Maier, le président et directeur général de Mercedes-Benz Chine, en indiquant que le potentiel de croissance pour le marché des voitures de luxe est important.

Le constructeur allemand a terminé l'année 2009 avec un chiffre des ventes le plus élevé en 23 ans de son histoire d'implantation en Chine : 68 500 unités vendues l'année dernière.

Cela lui a permis de se positionner comme leader du marché avec le plus haut taux de croissance dans le secteur des voitures de luxe, une augmentation annuelle de 77% en glissement annuel.

Le modèle Mercedes Classe-S a enregistré des ventes de près de 15 000 unités en 2009, en confirmant bien le fait que la Chine est devenue l'un des plus grands marchés pour le producteur dans le monde.

« La Chine a été le quatrième plus grand marché l'année dernière pour notre groupe, et nous sommes convaincus que le pays sera le troisième marché mondial pour Mercedes cette année », a déclaré Maier.

Il prévoit que le secteur des voitures de luxe en Chine va s'élargir un peu plus vite que le secteur industriel dans son ensemble, qui a connu une croissance de 10 à 15% jusqu'à maintenant cette année.

Un autre rival allemand de Mercedes, la compagnie BMW a enregistré une vente record de 90 536 unités en 2009, soit une progression de 38% sur un an.

La compagnie BMW et son partenaire chinois, Brilliance Auto Group, ont annoncé en novembre qu'elles comptent investir au moins 5 milliards de yuans en Chine pour construire une nouvelle usine destinée à stimuler la production annuelle de la joint-venture BMW Brilliance Automotive de 30 000 à 75 000 unités d'ici la fin de 2010.

Pour Audi, les ventes de 2009 en Chine ont bondi de 33% à 157 188 véhicules par rapport à l'année précédente, ce qui lui permet de maintenir facilement sa position dominante dans le segment des voitures de luxe en Chine.

Johannes Thammer, le directeur général de la division des ventes d'Audi à la joint-venture sino-allemande FAW Volkswagen Automobile Co a déclaré qu'il s'attend à la croissance générale du secteur des voitures de luxe en Chine de 25 à 30% cette année.

La compagnie Porsche SE, qui considère la Chine comme son troisième plus grand marché, a déclaré qu'elle a pour objectif de vendre plus de 10 000 voitures dans le pays cette année, car l'augmentation des fortunes en Chine rend les voitures de luxe plus accessibles pour les consommateurs.

Porsche a augmenté ses ventes en Chine d'environ 9% à 9 090 véhicules l'année dernière.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : des brouillards attendus dimanche dans le nord et le centre du pays
Plus de « bol de fer » pour les fonctionnaires de Shenzhen
Les règles de la charité en Chine passées au crible après la donation de Zhang Ziyi
La « puissance » et l' « intransigeance » de la Chine
Notre société a besoin de sens commun et de rationalité
La portée du « modèle chinois » trop large
Pourquoi est-on toujours pousser par ses « besoins matériels » ?