100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.01.2010 13h25
La Grèce dément avoir demandé la Chine de racheter 25 milliards d'euros de ses dettes

Le 27 janvier, selon le site web de Radio France internationale, le gouvernement grec a démenti mercredi la rumeur selon laquelle il avait demandé la Chine de racheter ses dettes. Le ministère grec des finances a révélé à l'AFP que le gouvernement grec n'a signé aucun contrat, ni désigné personne pour négocier avec la Chine.

Selon un reportage exclusif du journal britannique « Financial Times », la Grèce se serait efforcée de persuader le gouvernement chinois de racheter 25 milliards d'euros de ses dettes. Citant une personne bien informée, le « Financial Times » a révélé que Goldman Sachs était en train d'essayer de persuader le gouvernement chinois et la SAFE (State Administration of Foreign Exchange) de racheter les dettes de la Grèce. Cette dernière a en réserve 2 400 milliards de dollars de devises étrangères de la Chine.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Open d'Australie: Zheng Jie qualifiée pour les demi-finales
Un vice-PM chinois appelle au renforcement des relations économiques avec la Suisse
A qui la marque « Cabernet » ?
Les récentes remarques venant des Etats-Unis nuisent aux relations sino-américaines
« La liberté sur internet » et la diplomatie « Smart power »
Secours à Haïti sinistré : la Chine la plus rapide, les Etats-Unis les plus fortes et la France la plus nombreuse
Les menaces de retrait de Google, une simple tactique commerciale