100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 11.01.2010 08h24
La Chine serait le premier exportateur dans le monde en 2009

La Chine a probablement devancé l'Allemagne pour devenir le premier exportateur mondial en 2009, malgré une réduction annuelle de 16% de ses exportations, montrent les statistiques publiées dimanche 10 janvier par l'administration générale des Douanes.

Selon l'administration, pour toute l'année 2009, les exportations chinoises ont atteint 1 200 milliards de dollars, en baisse de 16% par rapport à 2008. Le mois décembre a cependant témoigné de la première croissance depuis novembre 2008 à 130,7 milliards de dollars (+17,7%).

L'Allemagne, qui était le champion mondial des exportations depuis 2002, n'a pas encore dévoilé ses chiffres pour 2009.

La Fédération allemande du commerce de gros et du commerce extérieur (BGA) prévoit que les exportations allemandes auraient diminué en 2009 de 18% à 816 milliards d'euros (1 180 milliards de dollars).

Pourtant, la Chine, d'après plusieurs experts et fonctionnaires chinois, est loin d'être une véritable puissance commerciale, compte tenu de la structure de ses exportations, de sa capacité d'innovation technologique et de sa compétitivité industrielle.

"La possibilité que la Chine supplante l'Allemagne pour devenir le premier exportateur mondial symbolise seulement que la Chine est devenue un grand pays commercial en termes de volume d'exportations", a noté Zhao Jinping, chercheur du Centre du développement et de la recherche du Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement chinois).

"En matière de structure d'exportations, d'innovation technologique et de compétitivité industrielle, le pays est loin de pouvoir se prétendre 'une puissance commerciale'", a-t-il ajouté.

D'après lui, les exportations chinoises viennent de passer de l'époque des produits à forte intensité de main-d'oeuvre dans les années 1990 à l'époque actuelle de produits à intensité technologique. A présent, les produits électriques et électroniques, comme ceux de haute technologie, occupent la place la plus importante dans les exportations chinoises.

Force est de constater que ce genre d'exportations ne s'associent qu'aux industries de la transformation et d'assemblage. Environ 83% des produits de haute technologie et 75% des produits électroniques exportés ont été fabriqués dans des entreprises à capitaux étrangers, a déploré Zhao Jinping, ajoutant que les Allemands donnent davantage d'importance aux facteurs qualitatifs comme la technologie, la marque, la qualité et les services.

"La Chine doit ajuster sa structure de production et transformer son mode de croissance", a indiqué Zhong Shan, vice-ministre du Commerce, qui considère également que le pays n'est pas une grande puissance commerciale.

En décembre dernier, les importations chinoises ont atteint 112,3 milliards de dollars (+55,9%), un nouveau record mensuel. Cette forte augmentation a résulté d'une forte demande intérieure en matières premières et en biens d'équipement.

L'année passée, les importations ont décliné de 11,2% à 1 010 milliards de dollars.

Selon les chiffres de l'administration générale de Douanes, le volume du commerce extérieur chinois a été de 2 210 milliards de dollars (-13,9%) en 2009 et l'excédent commercial a plongé de 34,2% à 196,1 milliards de dollars.

L'Union européenne est restée le premier partenaire commercial de la Chine, avec un volume d'échanges commerciaux de 364,1 milliards de dollars (-14,5%), suivie des Etats-Unis (298,3 milliards de dollars, -10,6%) et du Japon (228,9 milliards de dollars, -14,2%).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Une nouvelle vague de froid arrive sur la Chine avec encore plus de chutes de neige dans les jours à venir
Chine : Le revenu touristique serait en hausse de 9% en 2009
La France commence à envisager sérieusement la réalité chinoise
Le monde 2009 aux yeux des Chinois
La Chine de 2009 : être « incomprise » en tant que pays émergent
La Chine et l'Europe : plus partenaires qu’adversaires
Montée rapide d'une conscience civique au sein de la societe chinoise