100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 08.01.2010 11h28
Une nouvelle rue des bars en train de se créer

Le bar qui sera ouvert à Beiluoguxiang(北锣鼓巷)est le dernier exemple d'une nouvelle tendance qui a permis aux commerces de profiter de la proximité de la rue piétonne de Nanluoguxiang (南锣鼓巷)mais à des coûts plus bas, avec moins de kitsch et de chaos.

Zhang Jinkui, le propriétaire du bar, qui sera appelé Yuewang, est optimiste quant au développement du quartier.

«Beiluoguxiangva être le prochain Nanluoguxiang», a-t-il dit. «Mais c'est le bon moment pour investir ici avant que la rue ne soit submergée par trop de commerces».

Le bar Yuewang, qui reflète l'histoire et l'ambiance de la période historique des Printemps et des Automnes en Chine, fait partie selon Zhang des éléments qui embrassent la tradition chinoise au cœur de ces quartiers emblématiques – les hutongs.

« Les hutongs font partie de la culture emblématique de Beijing, et ils représentent le côté traditionnel de la capitale. Et mon bar avec un décor historique va s'insérer dans ce style », a-t-il dit.

« Nanluoguxiang avait jadis représenté cela, mais on surinvesti dans cette rue, et les affaires à Beiluoguxiangne font que démarrer».

Xiao Chang, qui est propriétaire de deux boutiques de vêtements juste à l'entrée de <i>Beiluoguxiang</i>, fait partie de cette expansion vers le nord du quartier. Il a ouvert ses boutiques en mars de l'année dernière.

«J'ai vu que le Nanluoguxiang était devenu trop commercial, et ici tout est plus modeste», a-t-il déclaré. «Nous sommes libres d'avoir notre propre style».

Et le loyer relativement bas n'est pas une mauvaise chose non plus, a-t-il ajouté.

« Le loyer ici ne représente qu'un tiers du loyer à Nanluoguxiang, a-t-il dit. La location des locaux là-bas est montée jusqu'aux sommes exorbitantes. Chaque mois, les magasins ferment parce qu'ils ne peuvent pas se permettre de payer un loyer aussi élevé ».

D'autres propriétaires de bar sont d'accord.

Yang Zixi, propriétaire de Ruguo, Si a ouvert son bar à Beiluoguxiangil y a deux ans.

«Au début, j'avais prévu d'ouvrir ce lieu à Nanluoguxiang, mais nous pensions que ce quartier était déjà trop surdéveloppé, et ce fut il y a trois ou quatre ans », a dit Yang. «Là-bas, c'est trop bruyant et trop saturé. Ici, c'est calme, et l'endroit a du style. Nous avons donc décidé d'ouvrir ici».

«C'est assez proche de Nanluoguxiang, donc les gens peuvent le trouver, ou même tomber dessus par hasard ».

Zhou, un employé du Bureau de presse de l'Administration du sub-district d'Andingmen, sous laquelle se trouve le quartier de Beiluoguxiang, a déclaré que le développement de Beiluoguxianga été plus organique par rapport au quartier du sud.

« Jusqu'à présent, il n'y a pas eu d'investissement du gouvernement [pour Beiluoguxiang] qui dépasse 10 millions de yuans. Mais c'est très courant pour Nanluoguxiang de bénéficier des investissements de 20 à 30 millions de yuans à chaque fois», a indiqué M. Zhou.

«Ce quartier ressemble plus à une zone résidentielle, plutôt qu'à un quartier commerçant », dit-il. « Mais je pense que cela va changer. Toutefois, le développement sera plus lent ici [par rapport à Nanluoguxiang]. Les gens déménagent lentement de là-bas».

Le quartier se trouve au bon endroit et se développe juste au bon moment, trouve le résident de Beijing Jordan Kanter, qui fréquente les bars de Beiluoguxiang.

«C'est en partie ce que j'aime : il y a toujours un mélange des chinois et des occidentaux dans ce quartier», a noté Kanter. «Mais avec des quartiers des bars comme ceux de Houhai et de Nanluoguxiang il y a une tendance à exagérer et même à ruiner les établissements. Il semble que si les affaires vont bien pour quelqu'un, d'ici quelques années il y a autant de bars dans le voisinage, que l'endroit devient saturé et perd son charme ».

Selon Lao Qi, propriétaire du Owl Bar, qui est le plus ancien bar de la rue, la transition est en cours depuis un certain temps.

« Les gens viennent pour se renseigner sur la disponibilité des chambres et des boutiques dans cette rue tout le temps», a dit Lao.

Il a ajouté que les commerces de la rue ont fermé récemment, parce que leurs propriétaires veulent les louer à des propriétaires des bars et leur prendre des loyers plus élevés.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Le revenu touristique serait en hausse de 9% en 2009
91,5% des villages administratifs de Chine ont accès à Internet
Le monde 2009 aux yeux des Chinois
La Chine de 2009 : être « incomprise » en tant que pays émergent
La Chine et l'Europe : plus partenaires qu’adversaires
Montée rapide d'une conscience civique au sein de la societe chinoise
La France « profondément blessée » après son échec cuisant aux EAU