100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 06.01.2010 15h12
Le vin français est le plus grand bénéficiaire de la politique de zéro taxe de Hongkong

Selon une récente information de RFI, après que Hongkong ait levé les taxes sur le vin, les commerçants en vins du monde entier ont commencé à affluer à Hongkong. La vente, la vente aux enchères, la logistique et les stocks en la matière se sont également développés rapidement. Selon les experts du milieu, le revenu latent du marché de vin de Hongkong s'élève à 10 milliards de dollars hongkongais (environ 900 millions d'euros). Ainsi, le marché hongkongais remplacerait celui de Londres pour devenir le deuxième plus grand marché de ventes aux enchères de vins du monde.

Selon la même information, de nombreux pays producteurs de vin sont bénéficiaires de la politique de zéro taxe de Hongkong. Selon Ma Yuxuan, directrice générale de Sopexa, pendant les premiers dix mois, la valeur des vins importés par Hongkong a atteint 1,5 milliards de dollars hongkongais (environ 135 millions d'euros), soit une augmentation de 26,4% par rapport à l'année 2008. Les vins rouges et blancs français occupent 53,3% du marché du vin de Hongkong. Selon les estimations de Mme Ma, la valeur et la quantité des vins français importé par Hongkong en 2010 augmenteraient tous les deux de 25%.

Selon le Hong Kong Trade Development Council, pendant les premiers 9 mois de l'année dernière, la valeur totale des importations de vin réalisées par Hongkong a atteint 2,8 milliards de dollars hongkongais, soit une augmentation de 40% par rapport à 2008. Selon un célèbre marchand de vin hongkongais, après la levée des taxe sur le vin, bien qu'il y ait une perte fiscale de 1,5 milliards de dollars hongkongais, la politique a favorisé le développement de beaucoup de secteurs, dont l'industrie du vin, l'hôtellerie, la logistique, l'industrie financière et le tourisme, en apportant un revenu de 10 milliards de dollars hongkongais. Selon le secrétaire financier de Hongkong Zeng Junhua, le marché hongkongais remplacerait celui de Londres pour devenir le deuxième plus grand marché de ventes aux enchères de vin du monde, derrière le marché du vin de New York.

Selon la même information, nombre de commerçants en vin étrangers, y compris ceux de France, s'efforcent d'exploiter leurs affaires à Hongkong, en appréciant la position géographique de cette région, qui est proche de l'immense marché de la partie continentale de la Chine. En outre, l'exportation de vin vers la partie continentale de la Chine depuis Hongkong bénéficiera l'année prochaine de deux politiques, et le temps d'exportation sera raccourci entre 3 et 7 jours, ce qui attirera les commerçants de la partie continentale de la Chine. Ainsi, Hongkong pourrait devenir le « centre du vin de l'Asie » dans l'avenir. Selon un marchand de vin hongkongais, 80% du vin de sa société est exporté vers la partie continentale de la Chine. Son marché principal est la région du delta de la Rivière des Perles. En réalité, parmi les vins importés par la partie continentale, 40% ont été en transit à Hongkong. Environ 80% des vins célèbres ont été achetés par des gens en provenance de la partie continentale lors des ventes aux enchères, a-t-on appris, ce qui constitue une propulsion importante de Hongkong pour devenir le « centre du vin de l'Asie ».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Dix pandas bientôt à Shanghaï pour célébrer l'Expo
Chine : la neige perturbe le trafic à Beijing
Le monde 2009 aux yeux des Chinois
La Chine de 2009 : être « incomprise » en tant que pays émergent
La Chine et l'Europe : plus partenaires qu’adversaires
Montée rapide d'une conscience civique au sein de la societe chinoise
La France « profondément blessée » après son échec cuisant aux EAU