100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 04.01.2010 08h02
Les douanes chinoises arrêtent des trafiquants de déchets provenant des Etats-Unis

Les douanes chinoises ont indiqué jeudi qu'elles avaient découvert la plus grosse affaire de trafic de déchets solides en Chine, impliquant 8 500 tonnes de déchets de caoutchouc hautement pollué en provenance des Etats-Unis.

Les trafiquants récupéraient ces polluants aux Etats-Unis, et les envoyaient par bateau à la ville côtière méridionale de Guangzhou via Hong Kong, a indiqué l'administration générale des douanes.

Sous le nom de "caoutchouc recyclé", ces déchets étaient dissimulés dans 366 containers qui se seraient étalés sur 4,7 kilomètres s'ils avaient été alignés.

Ils ont été envoyés en Chine entre décembre 2008 et février à travers 22 convois.

Les déchets de caoutchouc sont très nocifs pour l'environnement, car ils ne se décomposent pas, même enfuis sous terre pendant 100 ans. Les pneus faits dans ces matériaux posent des problèmes de sécurité potentiels.

Les autorités chinoises ont inclu sur la liste des déchets à bannir des importations les déchets de caoutchouc, de métal, et les gadgets électroniques.

L'exportation de déchets vers les pays en développement est devenue un business grandissant depuis que les pays développés essaient de réduire les coûts de l'environnement sur leur propre sol.

Depuis 2005, les douanes chinoises ont saisi 44 275,8 tonnes de déchets solides à travers 229 affaires. 609 trafiquants ont été arrêtés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Notre service en site sera suspendu du 1er au 3 janvier pour le Nouvel An. Bonnes vacances!
Le Quotidien du Peuple en ligne

 
Procès de l'avocat d'un chef de bande criminelle pour violation de ses devoirs professionnels
Montée rapide d'une conscience civique au sein de la societe chinoise
La France « profondément blessée » après son échec cuisant aux EAU
« C'est maintenant ou jamais » : le marché immobilier en pleine effervescence
Volte-face difficile de la Chine au Sommet de Copenhague
La bulle immobilière est-elle prête à éclater en Chine ?