100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 18.12.2009 16h54
Les investissements étrangers en Chine battent des records

Les investissements directs étrangers ont atteint au mois de novembre leur plus haut niveau en 16 mois, confirmant la tendance à la hausse remarquée depuis le mois d'août, un signal clair que la reprise économique chinoise rapide attire de plus en plus d'investisseurs étrangers.

Les investissements directs étrangers ont augmenté aussi fortement que 32% d'une année sur l'autre pour un montant de 7,02 milliards de Dollars US le mois dernier, comparé à une hausse de 5,7% en octobre, selon le Ministère du commerce chinois.

Les investissements directs étrangers en Chine ont augmenté de 7% en août, la première hausse mensuelle depuis octobre 2008, quand la crise financière était arrivée en Chine. Les investissements étrangers ont augmenté de 19% en septembre.

Cette croissance pendant quatre mois consécutifs a sauvé le montant total des investissements directs étrangers d'un taux de croissance inférieur à 10% lors des 11 derniers mois. Les investissements directs étrangers étaient tombés à 9.9% pour un chiffre de 77,9 milliards de Dollars de janvier à novembre, a dit le Ministère du commerce.

« La reprise économique en cours de la Chine et le bas point de référence de l'année dernière en sont les raisons (de la croissance du mois de novembre) », a dit Li Wei, économiste à la Standard Chartered China.

Tandis que les économies développées, y compris les Etats-Unis et l'Europe, sont encore faibles, le PIB de la Chine, a lui augmenté de 8.9% au troisième trimestre d'une année sur l'autre, un point de plus que lors du deuxième trimestre.

La Banque mondiale a prévu récemment que le PIB de la Chine augmenterait de 8.4% pour cette année et de 8.7% l'année prochaine, beaucoup plus que celui des pays développés.

« La croissance économique étonnamment élevée de la Chine en fait et en fera la destination la plus attrayante pour les investisseurs internationaux », dit Li Xiaogang, un professeur du Centre de recherches sur l'investissement étranger de l'Académie des sciences sociales de Shanghai.

Les investissements directs étrangers se développeront solidement les mois prochains avec un chiffre mensuel demeurant probablement dans la fourchette de 7 milliards à 8 milliards de Dollars US, prévoit le Ministère du commerce.

Pendant la Conférence économique centrale de travail de trois jours qui s'est achevée le 7 décembre, le Président Hu Jintao a déclaré que les efforts que ferait la Chine pour augmenter la dépense intérieure dans l'année à venir seraient une des manières de soutenir une croissance économique stable.

« Plus de sociétés étrangères vont arriver dans des secteurs liés à la consommation intérieure, telle que le secteur tertiaire, l'industrie pharmaceutique, la protection de l'environnement et la vente au détail, pour saisir des opportunités commerciales », dit M. Li.

Et il y a un intérêt croissant venant de l'étranger pour les secteurs orientés vers la dépense.

Ainsi dans le secteur pharmaceutique, Novartis international AG, le sixième plus grand groupe pharmaceutique mondial, a indiqué en novembre qu'il investirait 1 milliard de Dollars US en cinq ans pour renforcer ses capacités de recherches en Chine, afin de profiter du secteur de la santé chinois, un secteur commercial en forte croissance depuis la réforme des soins de santé.

Elle a également signé un accord avec Tianyuan Bio-pharm pour investir dans cette sociéte et acquérir une partie des affaires du principal producteur de vaccins chinois.

D'après le ministère du commerce, les investissements venant des régions développées, y compris les Etats-Unis et l'Europe, ont diminué en novembre, mais ceux des nations voisines représentées par l'ASEAN (Association des Nations de l'Asie du Sud-Est) ont augmenté.

Cette année, la Chine a pris des mesures pour favoriser les investissements directs étrangers. Song Zhe, Chef de la Mission chinoise près de l'Union européenne, a indiqué mardi que la Nation intensifierait ses efforts pour encourager les investissements étrangers, y compris en fournissant plus d'occasions dans les industries des services, de la haute technologie et des économies d'énergie, et en encourageant les entreprises étrangères à se faire coter à la Bourse en Chine.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Beijing et Séoul cherchent à renforcer la coopération tous azimuts
Le PM chinois arrive à Copenhague pour la conférence sur les changements climatiques
« C'est maintenant ou jamais » : le marché immobilier en pleine effervescence
Volte-face difficile de la Chine au Sommet de Copenhague
La bulle immobilière est-elle prête à éclater en Chine ?
Relations sino-françaises 2009 : après la pluie, le beau temps
Pourquoi la Chine ne peut-elle pas produire des best-sellers connus dans le monde ?