100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 17.12.2009 14h17
Les restrictions imposées aux vélos électriques vont être partiellement suspendues

L'Administration de Standardisation chinoise a annoncé le 16 décembre qu'elle suspendait certaines des exigences qui auraient pu restreindre l'utilisation et la production de vélos électriques dans le pays.

Dans une annonce faite sur son site Internet, l'Administration a déclaré que les vélos électriques constituant une industrie émergente, il convenait de prendre son temps et de faire attention dans la prise de mesures les concernant.

Il y a en effet plus de 2 400 fabricants de vélos électriques en Chine, qui ont vendu l'année dernière 20 millions de ces engins sur le marché intérieur, d'après un article du Beijing Evening News.

Un peu plus tôt ce mois, l'administration en question avait annoncé que les vélos électriques d'un poids supérieur à 40 kilos ou pouvant atteindre une vitesse supérieure à 20 km/h seraient désormais considérés comme des motos électriques, ce qui en clair voulait dire que leurs propriétaires devraient subir des tests de conduite, être enregistrés et contracter une assurance dès le 1er janvier 2010, lors de l'entrée en vigueur de la nouvelle réglementation.

Cette nouvelle avait laissé craindre un peu partout que plus de 2 000 usines de fabrication de vélos électriques pourraient être amenées à fermer leurs portes, et causerait aussi un grave préjudice aux producteurs de plomb, que les batteries de ces vélos utilisent.

« C'est une bonne nouvelle », a déclaré un responsable de l'Association Cycliste Chinoise après avoir avoir entendu l'annonce de la suspension des mesures.

L'industrie du vélo électrique avait fait pression sur l'Administration pour qu'elle allège les restrictions imposées aux vélos électriques à la suite de la publication du précédent document, précise-t-il.

Nombre d'acheteurs avaient en effet rendu leur vélo nouvellement acheté aux vendeurs du fait de cette réglementation inattendue, d'après l'article.

Un détaillant disait d'ailleurs lors d'un entretien que « Cette saison, jusque là, nous pouvions vendre de quatre à six machines par jour, voire dix ou quinze dans les bons jours. Mais ces derniers jours, nous n'en avons plus vendu que un ou deux ».

Yu Ying, un des responsables de la société Changzhou Lüneng Electric Bicycle Company, s'était lui aussi plaint de cette nouvelle réglementation, craignant qu'elle ne ruine son employeur. « Certaines personnes ont déjà été licenciées. Nous y avons été contraints parce que de nombreux détaillants ont brusquement annulé leurs commandes », dit-il.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Résultat du tirage au sort des groupes pour le championnat du monde de basket-ball 2010
Hu Jintao participe à la cérémonie d'inauguration du gazoduc Chine-Asie centrale
« C'est maintenant ou jamais » : le marché immobilier en pleine effervescence
Volte-face difficile de la Chine au Sommet de Copenhague
La bulle immobilière est-elle prête à éclater en Chine ?
Relations sino-françaises 2009 : après la pluie, le beau temps
Pourquoi la Chine ne peut-elle pas produire des best-sellers connus dans le monde ?