100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 20.11.2009 11h08
Chine: augmentation du nombre des millionnaires malgré la crise financière

La récession de l'économie mondiale n'a pas empêché les Chinois fortunés de devenir plus riches cette année et cela a permis aux banques privées d'offrir de nouveaux services de gestion de fortune personnalisés, indique vendredi le quotidien anglophone China Daily.

On estime qu'à la fin de l'année il y aura en Chine plus de 450 000 personnes possédant des actifs personnels dépassant un million de dollars pour un total d'actifs gérés par les banques atteignant 1 730 milliards de dollars, a révélé jeudi un rapport publié par Boston Consulting Groupe (BCG).

"On peut affirmer que la Chine est le marché de fortunes le plus explosif dans le monde et que la hausse des revenus en hausse ainsi qu'un fort taux d'épargne vont continuer à stimuler son développement", estime l'un des auteurs de ce rapport, Frankie Leung, partenaire et directeur de gestion de BCG Greater China.

Dans les quatre années à venir, en Chine, le nombre des millionnaires devrait dépasser 800 000, estime-t-il.

Selon ce rapport, la richesse du pays est concentrée dans certains groupes individuels ou régions. La majorité des millionnaires se trouve au Guangdong, Beijing, Shanghai et dans les provinces côtières.

Avec la hausse des richesses personnelles en Chine, les géants bancaires étrangers comme HSBC, Citibank et BNP Paribas, et les banques locales ont créé de nouveaux services de gestion de fortune personnalisés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Urumqi: réouverture du concessionnaire Geely dévasté lors des émeutes du 5 juillet
Chine : La superficie de couverture forestière atteint les 195 millions d'hectares
Mondial 2010 : la « Main de Dieu » de Thierry Henry offre la qualification à la France, mais elle encoure la réprobation publique
Les matchs de barrage de la Coupe du monde de football sont devenus des luttes politiques
Il sera possible que la Chine remplace l'Europe pour devenir le plus important partenaire de coopération de l'Afrique
Un heureux présage pour le développement des relations sino-américaines
La Chine ne deviendrait pas un «leader» mondial