100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 21.10.2009 16h11
La Chine annule 150 dettes de 32 pays africains

Le 20 octobre, Liu Zhenmin, le représentant adjoint permanent chinois à l'ONU, a révélé que la Chine avait déjà annulé 150 dettes de 32 pays africains au premier trimestre de 2009.

Selon M.Liu, lors du sommet de Beijing du Forum de coopération sino-africaine 2006, le gouvernement chinois a annoncé qu'il dispenserait 33 pays africains ayant établi des relations diplomatiques avec la Chine et qui sont gravement endettés, ainsi que les pays les moins développés, des prêts sans intérêt qu'il leur avait accordés et qui seraient échus à la fin de 2005. Au premier trimestre de cette année, la Chine a déjà réalisé l'annulation de 150 dettes de 32 pays africains.

Selon M.Liu, le gouvernement chinois attache une grande importance au déséquilibre commercial, à l'accès aux marchés et à d'autres problèmes qui préoccupent les pays africains. De ce fait, la Chine a pris un grand nombre de mesures permettant de multiplier les échanges commerciaux avec l'Afrique. En 2008, le volume du commerce sino-africain était de 106,04 milliards de dollars, soit une augmentation de 45,1% par rapport à la même période de l'année précédente. Le volume des importations chinoises en provenance d'Afrique était de 56 milliards de dollars, soit une augmentation de 54% par rapport à la même période de l'année précédente.

M. Liu a dit que la Chine continuerait à aider et à soutenir les pays africains dans les domaines de l'agriculture, de l'éducation, de la santé, des soins médicaux et de l'énergie propre. « Nous continuerons à soutenir activement les efforts déployés par les pays africains pour prévenir et régler les conflits et pour réaliser l'édification dans la paix », a-t-il ajouté.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Grippe A/H1N1: une seconde vague de contagions frappe la Chine
Les exportations de livres chinois encouragées par la cession des droits d'auteur
Foire du Livre de Francfort : la Chine et l'Occident à l'écoute de l'un l'autre
Faire fi de l'héritage de la guerre froide et aller de l'avant
Conviction et scepticisme sur l'IBED