100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 21.10.2009 08h57
Chine: intensification de la lutte contre les faux-monnayeurs

Le ministère chinois de la Sécurité publique a annoncé mercredi que pour renforcer sa campagne contre les billets de banque contrefaits, il allait à nouveau doter son département de lutte contre les crimes économiques d'une division spécialement chargée de lutter contre la fausse monnaie.

"Nous avons pris cette décision parce que la plupart des cas importants que nous avons eu à connaître semblent faire appel à des technologies de pointe et couvrir des zones géographiques étendues", a déclaré Zhang Tao, directeur-adjoint du département de lutte contre les crimes économiques.

La division qui était anciennement chargée de la fausse monnaie a été supprimée en 2005. Elle sera reconstituée fin décembre, avec pour mission d'éclairer les services de la sécurité publique dans leur lutte contre les faux-monnayeurs.

"Les meilleurs spécialistes de notre département seront sélectionnés pour intégrer la nouvelle division", a assuré Zhang Tao, qui n'a pas précisé les futurs effectifs de celle-ci.

Le ministère a lancé une campagne nationale de dix mois le 20 janvier sous le nom de "Action 09". Cette campagne vise à réprimer la production, la vente et l'écoulement des faux billets, en particulier dans des provinces comme le Guangdong, le Fujian et le Zhejiang.

Jeudi 15 octobre, la police avait déjà mis à jour 2198 cas de faux-monnayage, impliquant 4198 personnes et saisi de la fausse monnaie d'une valeur faciale de 810 millions de yuans (118 millions de dollars).

Cette campagne s'est accompagnée d'offres de récompenses atteignant jusqu'à 300 000 yuans pour ceux pouvant renseigner la police sur l'existence d'un réseau de faux-monnayeurs.

Selon la législation en vigueur, les personnes qui transportent sciemment ou qui utilisent de faux billets risquent jusqu'à trois ans de prison. La détention de faux billets pour une valeur faciale totale supérieure à 200 000 yuans est passible de la perpétuité.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Grippe A/H1N1: une seconde vague de contagions frappe la Chine
Les exportations de livres chinois encouragées par la cession des droits d'auteur
Foire du Livre de Francfort : la Chine et l'Occident à l'écoute de l'un l'autre
Faire fi de l'héritage de la guerre froide et aller de l'avant
Conviction et scepticisme sur l'IBED