100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 13.10.2009 11h24
La fabrication d'hélicoptères prête à décoller en Chine

Le chiffre d'affaires d'Eurocopter a doublé en Chine en 2008, et le fabricant européen d'hélicoptères civils et militaires prévoit que la tendance au développement se poursuivra cette année, a annoncé un cadre supérieur de la compagnie.

Le secteur civil et semi-public promet un grand potentiel d'utilisation des hélicoptères pour l'extraction offshore du pétrole, l'exploration gazière, la sécurité intérieure, la recherche et les opérations de sauvetage et d'autres fins d'utilité publique, a déclaré Bruno Boulnois, le PDG d'Eurocopter Chine.

"Une fois que la réglementation de l'espace aérien à basse altitude sera assouplie, la Chine pourrait devenir rapidement l'un des plus gros marchés d'hélicoptères du monde. Le pays aura besoin d'au moins 300 hélicoptères d'ici 2015, et la demande pourrait excéder 1 000 hélicoptères au cours des 20 prochaines années", a annoncé Boulnois.

Jusqu'à présent, les perspectives de la société sont assez bonnes. Le Rescue and Salvage Bureau chinois, qui relève du ministère des Transports, a commandé deux gros hélicoptères EC225 en août, peu après l'achat d'un EC225 par le Bureau provincial de la sécurité publique du Guangdong.

Au début de cette année, le Bureau de la sécurité publique de Shanghai a commandé un hélicoptère EC120 à moteur léger.

Il y a moins de 180 hélicoptères civils en Chine, tandis qu'aux Etats-Unis il y en a plus de 10 000, et au Brésil - près de 500, selon les chiffres de Avicopter Co Ltd.

Avicopter conduit la division hélicoptère sous l'égide de China Aviation Industry Corporation (AVIC), le leader de l'aviation du pays.

Avicopter est encore plus optimiste qu'Eurocopter concernant la demande de la Chine.

Avicopter estime que la Chine aura besoin de 1 440 hélicoptères d'ici 2018, avec 83% de la demande en provenance de la partie Est du pays, plus aisée, dès que le gouvernement aura assoupli les contrôles à basse altitude.

La société prévoit de livrer 300 hélicoptères civils chaque année à compter de 2018, a déclaré lors d'un forum de l'industrie qui a eu lieu le mois dernier Xia Qunlin, le vice-président d'Avicopter.

Une contrainte majeure sur l'industrie des hélicoptères civils en Chine est l'espace aérien et les restrictions résultant de l'absence d'air et de services au sol.

A l'exception de certaines routes commerciales, l'espace aérien de la Chine continentale est sous l'administration de l'armée de l'air. L'insuffisance des pilotes et des équipes de maintenance entrave aussi le développement de l'industrie.

Le gouvernement chinois avait travaillé sur un plan visant à ouvrir progressivement l'espace aérien en dessous de 600 mètres d'altitude pour faciliter la croissance dans l'aviation générale.

Boulnois a dit que le tremblement de terre dévastateur dans la province du Sichuan en mai 2008 a stimulé l'augmentation de la demande pour équiper la plupart des régions avec des hélicoptères pour les secours en cas de sinistres.

Les hélicoptères ont démontré leurs avantages uniques pour les secours en cas de catastrophe l'an dernier après que le séisme avait renversé des bâtiments, bloqué les routes, les voies ferrées et détruit les ponts.

Boulnois a ajouté que la demande en hélicoptères privés allait également augmenter en raison de la croissance économique rapide du pays.

Eurocopter a récemment augmenté sa part dans la coentreprise de maintenance en Chine, la COHC General Aviation Maintenance & Engineering Co (CGAMEC) de 21% à 34%.

Citic Offshore Helicopter (COHC) détient maintenant 51% de la coentreprise, alors que Samwell aviation hongkongais, distributeur de pièces d'hélicoptère, détient le reste des actions.

L'entreprise, basée à Shenzhen, a été créée en 2001 comme une joint-venture entre COHC, Samwell Aviation et Bristow anglaise, un opérateur d'hélicoptères offshore. Eurocopter est devenu actionnaire de l'entreprise en novembre 2002.

"Nous avons augmenté notre participation dans CGAMEC parce que le nombre d'hélicoptères en service en Chine est en augmentation. Nous avons besoin de fournir plus de capacités à CGAMEC", a déclaré Boulnois.

"Nous prévoyons également que les nouveaux venus dans le monde de l'hélicoptère, les utilisateurs privés, auront besoin de plus de soutien. Nous devons être prêts à fournir les solutions clés en main aux nouveaux arrivants en termes de pilotes, ingénieurs, résoudre les questions de maintenance, des pièces de rechange et du soutien technique", a déclaré Boulnois.

Eurocopter prévoit de créer des installations de formation de pilotes avec des simulateurs modernes en Chine pour répondre à la demande croissante du pays en matière des pilotes d'hélicoptère, a-t-il dit.

Le fabricant d'hélicoptères européen a vendu plus de 150 hélicoptères en Chine depuis les années 1960. La compagnie contrôle environ 40% du marché civil et parapublic de la Chine et ses ventes ont atteint de 8.77 millions de dollars en Chine l'an dernier. L'entreprise dispose d'installations à Beijing, Shanghai, Shenzhen et Hongkong.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Open de Chine : Victoires de Djokovic et Kuznetsova
La Chine critique les Etats-Unis pour avoir remis un prix au Dalai Lama
Polémique autour de la nomination de Jean Sarkozy à la tête de l'EPAD
Le protectionnisme de l'UE contre la Chine s'aggrave et devient de plus en plus sérieux
Le développement de la Chine donne de l'espoir à l'Afrique