100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 17.09.2009 09h16
Chine: l'aménagement écologique, un nouveau moyen d'augmenter les revenus des agriculteurs

Bien que les terres cultivées aient été remplacées par des étendues d'herbe et des forêts sur les pentes des montagnes, les revenus des agriculteurs ont augmenté dans la province du Gansu (nord-ouest), une surprise pour Cao Zhong, agriculteur de la ville de Dingxi.

Cette croissance des revenus est due à la campagne de reboisement lancée par le gouvernement chinois ces dernières années. Le Gansu, situé dans la zone centrale du nord-ouest de la Chine, est l'une des trois provinces concernées par ce projet de reboisement lancé en 1999.

"Environ 1 hectare de mes terres cultivées a été reboisé, et le gouvernement m'accorde 2 560 yuans (environ 400 dollars) chaque année", a déclaré Cao Zhong, ajoutant : "N'ayant plus qu'une faible surface de terre cultivée, je suis 'libéré' et je peux gagner environ 8 000 yuans par an en travaillant à Lanzhou, chef-lieu de la province du Gansu".

Dans le nord-ouest de la Chine, Cao Zhong est l'un des nombreux agriculteurs ayant bénéficié du projet de reboisement. Selon les statistiques du Département forestier provincial, fin 2008, on comptait un total de 1,66 million d'agriculteurs dans le Gansu bénéficiant de la subvention gouvernementale de 6 200 yuans par foyer.

Les conditions naturelles de la majorité du nord-ouest sont peu favorables et l'environnement écologique ne cesse de se détériorer. Ces 20 dernières années, grâce à la sensibilisation de la population à la protection de l'environnement, le gouvernement chinois a procédé à un aménagement écologique de grande envergure pour améliorer l'environnement dans le nord-ouest, région où le projet de reboisement est le plus important.

"Depuis le lancement du projet de reboisement, plus de 1,73 million d'hectares de terres ont été reboisées dans le Gansu, augmentant le taux de couverture forestière de 3,7%", a déclaré Wang Weiguo, directeur adjoint du Bureau du projet de reboisement du département forestier du Gansu, ajoutant: "La perte de sol et d'eau a été contrôlée dans une certaine mesure et la diversité biologique augmente".

Outre le projet de reboisement, de nombreux projets d'aménagement écologique ont profité aux agriculteurs dans le nord-ouest. Dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang, les agriculteurs luttent contre les tempêtes de sable en développant activement l'industrie forestière et fruitière. Selon les statistiques du Département forestier du Xinjiang, la superficie forestière et fruitière atteint désormais plus de 666 000 hectares, contre 47 000 hectares en 1978. Fin 2007, les revenus engrangés par l'industrie forestière et fruitière ont dépassé les 450 yuans par tête.

Selon une enquête menée dans le Gansu par l'Académie des Sciences de Chine, plus de 90% des agriculteurs soutiennent le projet de reboisement et le considèrent comme une nécessité pour améliorer l'environnement écologique.

"L'augmentation de la sensibilisation à la protection de l'environnement écologique ne peut être séparée des mesures prises par le gouvernement chinois au profit de la protection écologique. En fait, de nombreuses mesures d'aménagement écologique sont devenues un moyen d'augmenter les revenus des agriculteurs", a souligné Wang Weiguo.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao sera aux Nations unies et au G20 sur le changement climatique et le désarmement nucléaire
Vérificateurs: les fonds destinés à la reconstruction après le séisme ont été dépensés à bon escient
Le PCC adopte une nouvelle mesure pour combattre la corruption
Développement du Grand Paris : un projet qui comblera le rêve des Français
La Chine montre de plus en plus d'assurance en soi