Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 27.08.2009 09h36
Trois grands constructeurs automobiles américains voient leurs parts de marché s'effondrer sur la fin du programme « cash for clunkers »

Trois grands constructeurs automobiles américains ont vu leur part de marché dans les ventes liées au programme « cash for clunkers » s'effondrer au cours des dernières semaines de ce programme de prime à la casse.

Selon le Detroit News, les compagnies General Motors Co., Ford Motor Co. et Chrysler Group LLC ont représenté une part de 38, 6 pourcent seulement des ventes soutenues par ce programme, soit bien moins qu'en juillet où elles représentaient 45,1 pourcent des ventes automobiles. Chrysler a terminé sur une part de 6,6 pourcent des ventes seulement, derrière Nissan Motor Co. et Hyundai Motor, avec 8,7 % et 7,2 % respectivement.

GM a réalisé une part de 17,6 pourcent des ventes liées à ce programme, derrière Toyota Motor Co. qui en a réalisé 19,4 pourcent. Enfin, Ford Motor Co. représentait 14,4 pourcent du total des ventes sur cette dernière longueur, devançant Honda Motor Co. avec une part de 13 pourcent.

Au total, 690 114 demandes de bons d'achat pour un montant total de 2 878 milliards de dollars ont été déposés avant la date limite, fixée à aujourd'hui 20h. Les demandes d'échange de véhicule portaient sur des camionnettes dans 84 pourcent des cas, tandis que les voitures représentaient 59 % des achats de nouveaux véhicules.

Avec la fin des transactions liées à ce programme, le département américain des Transports a renforcé son équipe de plus de 2 000 employés gouvernementaux et sous-traitants chargés du traitement des demandes de remises renvoyées par les concessionnaires.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Coopération entre China Southern et Air France sur les vols en code partagé
Un envoyé spécial chinois assistera aux funérailles de Kim Dae-jung
La Chine envisage de créer un fonds sur le développement des énergies renouvelables
Les Etats-Unis et la Chine sortiront gagnants de la crise financière
Plus d'un milliard de Chinois obligés de réapprendre l'écriture après le réajustement de 44 caractères chinois !