Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 25.08.2009 15h40
La production du riz transgénique serait prochainement commercialisée en Chine

Le riz transgénique, qui résiste plus aux pestes et satisfait mieux aux bourgeons gustatifs, serait planté à des fins commerciales en Chine.

Des officiels gouvernementaux ont dit lundi le 24 août que la vente du riz transgénique sera prochainement approuvée dans le pays.

Des experts ont dit que l'attitude vis-à-vis de la production des produits d'ingénierie, a commencé à changer l'année dernière. Antérieurement, la Chine n'avait pas permis la vente ou la plantation du riz transgénique.

"La Chine a mené la recherche sur le riz transgénique et sérieusement étudié le problème de commercialisation de ce riz", a dit Niu Dun, vice-ministre chinois de l'agriculture, le 23 août.

En juillet de l'année dernière, le Conseil des Affaires d'Etat a approuvé un projet majeur de recherche et de développement des aliments transgéniques, y compris de la viande et des produits agricoles. Le Conseil des Affaires d'Etat envisageait d'investir environ 20 milliards de yuans (un dollar=6,8 yuans) dans les cultures transgéniques depuis lors.

Des officiels ont dit qu'en 2020, la Chine fera d'importants progrès dans les aliments transgéniques, le clonage, la technologie transgénique et la propagation de nouvelles espèces de semences. La plantation du riz et d'autres céréales transgéniques sera commercialisée.

Selon le Centre de la Politique agricole chinoise, le riz transgénique pourra réduire de 80% l'usage de pesticides. Il pourra également augmenter la production d'environ 6%.

La Chine produit actuellement environ 500 millions de tonnes de riz. Selon les estimations, la population chinoise atteindrait 1,6 milliards en 2020, la Chine aura alors besoin de 630 millions de tonnes de riz. Seule la plantation scientifique permettra de satisfaire cette demande.

En Chine, la sécurité des aliments transgéniques est non seulement un problème scientifique, mais aussi a une importance économique et politique, a dit Cao Mengliang, chercheur du riz moléculaire du Centre national de la recherche et du développement du Riz hybride.

"Les études sur la sécurité de la technologie ont été terminées. Les discussions sur la commercialisation sont en phase finale. Maintenant, le certificat de sécurité est la dernière chose nécessitée avant la commercialisation de la production", a dit M.Cao.

La technologie sera focalisée sur la résistance aux insectes, le contrôle de la maladie et sur l'amélioration de la qualité, a-t-il dit.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un envoyé spécial chinois assistera aux funérailles de Kim Dae-jung
La fête du yaourt à Lhassa
Les Etats-Unis et la Chine sortiront gagnants de la crise financière
Plus d'un milliard de Chinois obligés de réapprendre l'écriture après le réajustement de 44 caractères chinois !
La meilleure chose que la Chine pourra offrir au monde c'est sa culture