Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 13.08.2009 16h16
L'UE ouvre une nouvelle enquête sur l'acier chinois

L'UE a ouvert mercredi une nouvelle enquête antidumping sur les importations de produits en acier fabriqués en Chine.

La Commission européenne a déclaré qu'il y avait suffisamment de preuves que les mesures antidumping imposées par l'Union européenne n'ont pas été respectées sur les importations de fil machine - un produit en acier pouvant servir à fabriquer des grilles, des boulons ou des ressorts- en provenance de Chine. Cette production a transité par la Corée du Sud et la Malaisie.

La commission a neuf mois pour établir si oui ou non le règlement a été enfreint, dans lequel cas les droits sur les produits importés seront perçus rétroactivement.

L'UE a commencé à imposer des droits antidumping de 60,4% au maximum sur les importations de fil machine en provenance de Chine et plusieurs autres pays en août 1999. Et en novembre 2005, la Commission européenne a décidé de ne pas lever ces droits.

Faisant face à la pire crise économique depuis des décennies, l'UE a récemment lancé une série de mesures antidumping contre la Chine, ce qui a soulevé des préoccupations concernant le protectionnisme.

Le ministère chinois du Commerce a averti que la Chine s'oppose constamment à tout abus de mesures antidumping et de montée du protectionnisme de la part de ses partenaires commerciaux.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?