Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 13.08.2009 08h35
La Chine doit davantage faire entendre sa voix au FMI (ministre canadien des Finances)

Le ministre canadien des Finances, Jim Flaherty, a déclaré mercredi que la Chine méritait que sa voix recueille au FMI une attention proportionnée à son poids économique.

"Je voudrais également dire que je suis heureux de voir la Chine adhérer au Conseil de stabilité financière nouvellement élargi, et j'espère que la Chine continuera d'y contribuer positivement", a fait savoir M. Jim Flaherty au Forum financier canadien organisé à Beijing.

Le ministre canadien effectue actuellement une visite d'une semaine en Chine pour renforcer les relations économiques entre les deux pays et faire des préparatifs pour la visite en Chine du Premier ministre canadien, Stephen Harper, prévue en novembre cette année.

"La crise économique mondiale a mis à l'épreuve les systèmes financiers de tous les pays, y compris ceux du Canada et de la Chine," a estimé M. Flaherty, en ajoutant "je suis fier de dire que les systèmes des deux pays ont bien résisté".

"La Chine et le Canada partagent des intérêts communs, tels que la liberté du commerce et la stabilité financière mondiale," a-t-il poursuivi.

Il s'agit de la deuxième visite de M. Flaherty en Chine en tant que ministre canadien des Finances.

Au forum, le vice-président du Conseil chinois pour le Développement du Commerce international, Wang Jinzhen a indiqué que la Chine allait organiser la visite de centaines d'entrepreneurs chinois au Canada le mois prochain, à l'invitation du Conseil commercial Canada-Chine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?