Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.06.2009 13h21
La Chine nie les allégations de protectionnisme

La Chine a rejeté jeudi les accusations selon lesquelles le pays se livrerait au protectionnisme dans le cadre de son plan de relance de 4 000 milliards de yuans (585 milliards de dollars).

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Qin Gang a nié lors d'une conférence de presse régulière les accusations selon lesquelles une annonce officielle aurait ordonné aux corps gouvernementaux de faire preuve de discrimination contre les compagnies étrangères, rompant l'engagement de la Chine à s'opposer au protectionnisme commercial.

La Commission d'Etat pour le Développement et la Réforme a publié cette annonce le 1er juin pour améliorer la supervision des finances liées au plan de relance, a expliqué le porte-parole.

"L'objectif de cette annonce est d'assurer un marché juste et compétitif", a-t-il indiqué.

L'annonce respecte la loi sur les acquisitions du gouvernement chinois promulguée en 2002 et la pratique commune internationale, et les entreprises et produits étrangers ne sont victimes d'aucune discrimination, selon Qin Gang.

Il a également souligné que le gouvernement chinois avait toujours adopté une stratégie ouverte tout en poursuivant une coopération à bénéfice mutuel avec les autres pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?