Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.06.2009 09h06
Les Britanniques sont contre la décision de mettre Hongkong sur liste noire

La Grande-Bretagne est contre l'idée avancée par la France de mettre Hongkong sur la liste noire des paradis fiscaux, a annoncé le 17 juin le régulateur financier britannique.

"Je ne pense pas qu'il y ait une nécessité de mettre Hongkong sur la liste noire", a dit Adair Turner, président de l'autorité des services financiers de la Grande-Bretagne.

"Évidemment, c'est important que nous ayons des normes communes non seulement sur la qualité de la réglementation, au sujet de laquelle il n'y a aucun doute en ce qui concerne Hongkong, mais aussi des accords pour faire face aux taxes."

Au cours de la récente réunion du G20, le président français Nicolas Sarkozy a suggéré d'inclure Hongkong et Macao sur la liste noire des paradis fiscaux.

Le dirigeant de Hongkong Donald Tsang a répondu à cette idée en précisant: "Nous avons un système fiscal très simple. Nous avons un faible taux d'imposition. Nous avons un système de services financiers transparent, compétent et très respecté. En effet, notre taux d'imposition est faible, mais cela ne signifie pas que nous avons des irrégularités dans notre système."

M.Turner était d'accord qu'il n'y avait pas de problème en ce qui concerne la Grande-Bretagne.

"Nous ne croyons pas que Hongkong puisse être sur une quelconque liste noire", a-t-il dit.

M.Turner a suggéré qu'une des "priorités évoquées lors du sommet du G20" serait la poursuite de l'amélioration continue des normes financières et la garantie que toutes les parties du monde répondent à ces normes.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?