100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 17.06.2009 16h26
Essai de fonctionnement d'un train de maglev développé par la Chine

Une compagnie chinoise a annoncé mercredi 17 juin qu'elle avait effectué un essai de fonctionnement du premier train à lévitation magnétique développé par la Chine et que désormais elle a la capacité de le produire en série.

La Compagnie Ltd de véhicules sur rails basée à Tangshan, ville de la province du Hebei dans le nord de la Chine, a annoncé qu'une rame a une vitesse de conception de 120 km à l'heure, et est composée de 3 wagons, avec chacune équipée de 100 à 120 sièges.

Le partenaire de cette compagnie dans le projet de maglev, the Beijing Enterprises Holdings Maglev Technology Development Co., Ltd. a affirmé au début de cette année que le train de maglev entrera en production de masse, dès qu'il aura accompli 100 000 km d'essai.

Un porte-parole de la compagnie de Tangshan a dit que sa compagnie n'avait pas encore obtenu de contrat commercial, bien que la ville de Shenzhen dans le sud de la Chine lui ait demandé de mener une étude de faisabilité sur l'utilisation de la technologie de maglev dans le projet des rails urbains.

Il a dit que le train de maglev à petite et moyenne vitesse pourra offrir une nouvelle option aux transports urbains. Le train ne sera pas entendu dans le rayon de cinq mètres.

La compagnie de Tangshan s'était engagée dans la recherche sur la technologie de maglev pendant plus de 10 ans. Le projet de recherche était inscrit comme un programme clé de niveau national soutenu par le ministère de la Science et de la Technologie.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
c est trop bien
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un système de service public de vélo sera établi à Wuhan
Un conseiller d'Etat chinois reçu par le président français
L'élection de Jean Sarkozy en tant qu'administrateur de l'EPAD suscite controverse et suspicion
Chine : l'achat de logements empêche la consommation
L''antidumping' porte préjudice à qui ?