Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 11.06.2009 15h51
L'IPC et l'IPP baissent, mais la déflation augmente

L'indice de prix à la consommation et à la production ont continué de baisser en mai malgré les récentes hausses des prix des marchandises. Mais les analystes disent que les deux indices sont susceptibles d'enregistrer une croissance positive au cours du second semestre de cette année et la menace de l'inflation pourrait survenir l'année prochaine.

L'indice des prix à la consommation (IPC) a diminué 1,4% par rapport au mois de mai de l'année précédente, a annoncé le 10 juin le Bureau national des statistiques. L'indice des prix à la production (IPP) estimant les prix à la sortie de l'usine, a également chuté de 7,2% annuels.

Depuis le déclenchement de la crise financière, les économistes se sont inquiétés que la nation devrait lutter contre la déflation, qui est une période prolongée de baisse des prix, de la dépression économique et d'une faible croissance des crédits.

Compte tenu de ce scénario, les consommateurs ont tendance à éviter de faire des achats inutiles tandis que les entreprises sont susceptibles de reporter les investissements, ce qui se traduit par une baisse de la demande et le retard dans la reprise économique.

Bien que l'IPC et l'IPP restent dans le négatif, les analystes ont déclaré que la menace de la déflation n'est pas grande comparé à la fin de l'année dernière.

"Les préoccupations au sujet de la déflation sont en recul car les prix augmentent globalement et les indicateurs économiques montrent généralement une amélioration fondamentale", a déclaré Jing Ulrich, directeur général et président de China Equities chez JP Morgan.

Selon les indicateurs composites avancés (CLI) qui ont été publiés par l'Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) mardi, la plupart des grandes économies émergentes sont sur le point d'émerger de la récession et une reprise est possible à la fin de l'année.

Les CLI tentent d'identifier les points de retournement du cycle économique à environ six mois d'avance. Les CLI de la Chine ont augmenté jusqu'à 94,3 en avril à partir de 93,4 en mars et ont représenté la troisième hausse mensuelle consécutive.

"Comme la base de l'année dernière s'est écoulée, la déflation devrait commencer à devenir plus modérée dans les mois à venir et se transformer en une légère inflation au cours du second semestre", a dit Ulrich.

Certains économistes disent que la croissance rapide des liquidités en Chine et à l'étranger pourrait également contribuer à l'inflation et il y a déjà des signes de ce phénomène.

"Il y a une forte possibilité que la Chine et les économies mondiales aient affaire dans l'avenir à la stagflation - une période inflationniste accompagnée par la montée du chômage, avec une baisse de la demande chez les consommateurs et une baisse de l'activité commerciale", a mis en garde dans son rapport le Centre d'information de l'État, le groupe de réflexion gouvernemental.

Le groupe de réflexion a suggéré que le gouvernement à resserre sa politique monétaire une fois que l'inflation dépasse les 3%, tandis que la croissance économique restera en dessous de 9%.

M2, la croissance de la masse monétaire, a augmenté de 25,95% en Chine vers la fin du mois d'avril, le plus haut taux en une décennie.

A l'étranger, la Réserve fédérale, la Banque d'Angleterre et la Banque du Japon sont déjà en train d'acheter les obligations du gouvernement et des obligations d'entreprises dans une mesure qui s'appelle l'assouplissement quantitatif. C'est une simple impression d'argent et elle pourrait très probablement conduire à l'inflation lorsque l'économie se rétablira.

Le prix des principaux contrats à terme à New York, notamment sur le pétrole brut pour le mois de juillet, étaient de 70.01 dollars lundi, ayant plus que doublé au cours des trois derniers mois.

Les analystes disent qu'un dollar plus faible et les effets inflationnistes de l'assouplissement quantitatif sont les principaux moteurs de la hausse des prix du pétrole.

Toutefois, la plupart des analystes affirment que le gouvernement chinois se concentrera dans le futur proche sur la relance économique et il est peu probable qu'il resserre sa politique monétaire.



Chine: prix des logements en baisse de 0,6% en mai dans les zones urbaines

Les prix des logements neufs et anciens dans les 70 plus importantes villes de la Chine ont baissé de 0,6% sur un an en mai 2009, selon une déclaration conjointement publiée mercredi par la Commision d'Etat pour le Développement et la Réforme et le Bureau d'Etat des Statistiques.



Chine: l'indice des prix à la consommation en baisse de 1,4% en mai



La Chine a enregistré en mai 2009 une baisse de 1,4% de son indice des prix à la consommation (IPC), principal indicateur de l'inflation, par rapport à la même période de l'année précédente, a annoncé mercredi le Bureau d'Etat des Statistiques de Chine.



Chine: baisse du commerce extérieur pour le 7e mois consécutif

Les exportations et importations de la Chine ont baissé pour le 7e mois consécutif en mai, a déclaré jeudi l'Administration générale des Douanes.



Les investissements urbains en capital fixe en hausse de 32,9% au cours des cinq premiers mois 2009 en Chine

En Chine, les investissements en capital fixe dans les zones urbaines ont totalisé 5 352 milliards de yuans (environ 787 milliards de dollars) au cours des cinq premiers mois de 2009, soit une hausse de 32,9% en glissement annuel, a annoncé jeudi le Bureau d'Etat des Statistiques.


Chine: l'indice des prix à la production en baisse de 7,2% en mai

L'indice des prix à la production (IPP), principal indicateur relatif à l'inflation au niveau des ventes en gros, a chuté de 7,2% en mai par rapport au même mois de l'année dernière, a annoncé mercredi le Bureau d'Etat des Statistiques (BES).



La production industrielle de la Chine en hausse de 8,9% en mai

La production industrielle de la Chine a augmenté de 8,9% en mai par rapport à la même période de l'année précédente, contre 7,3% au mois d'avril, a annoncé vendredi le Bureau d'Etat des Statistiques (BES).



Importations automobiles en Chine en baisse de 30% au cours des cinq premiers mois

Les importations automobiles en Chine ont totalisé 4,38 milliards de dollars de janvier à mai 2009, en baisse de 30,3% par rapport à la même période de l'année dernière, a annoncé jeudi l'Administration générale des Douanes de Chine.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?