Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.04.2009 10h48
Les économistes voient en l'urbanisation le principal moteur de croissance

Un programme d'urbanisation plus ciblé pourrait générer un investissement de 225 billions de yuans ($ 32,9 milliards) et maintenir une croissance économique rapide au cours de la prochaine décennie, en aidant la Chine à mieux s'axer sur son modèle de développement orienté sur l'exportation.

Il s'agit de la prescription de Wang Jian, l'un des principaux spécialistes de la Société chinoise de macroéconomie, organisme qui gère les problèmes économiques nationaux.

M.Wang a été l'un des premiers économistes à défendre l'élargissement de l'activité commerciale chinoise au niveau global en 1987. Mais "les temps ont changé", a-t-il dit.

Le développement déséquilibré était très important au cours des dernières années. Cela a été plus remarquable dans le développement rapide des zones côtières du pays, à cause de la demande étrangère qui est devenue instable dernièrement, et la menace potentielle de l'affaiblissement du dollar qui domine le système financier mondial.

Ces évolutions ont mis de nombreux économistes d'accord sur le fait qu'il est temps de se concentrer sur la consommation intérieure. Mais augmenter la consommation intérieure à un niveau où elle peut soutenir l'économie nationale ne va pas être un processus rapide. On aura besoin d'une somme qui est plus importante que les 586 milliards de dollars, alloués par le gouvernement chinois le 9 novembre dernier pour pouvoir remédier à la crise financière mondiale, a-t-il dit.

"Il faudra prendre des mesures stratégiques et entamer un processus de longue portée. Son leitmotiv doit être" la construction des villes nouvelles à travers toute la Chine."

Sans une telle stratégie, les investissements dans les infrastructures publiques sont susceptibles de causer la confusion, voire même retarder le redressement économique, a-t-il dit. Le développement urbain est probablement la seule façon de modifier la dépendance de l'économie de l'exportation en l'orientant sur la consommation intérieure.

M.Wang a affirmé que si le gouvernement pourrait aider les 450 millions de résidents ruraux à s'installer dans les zones urbaines au cours de la prochaine décennie, cela pourrait générer un investissement de 225 milliards de yuans.

Près de 100 millions de personnes s'étaient déplacées des villages vers les zones urbaines de 2003 à 2008, ce qui a créé près de 54 milliards de yuans d'investissements pour les programmes de développement urbain.

En moyenne, selon M.Wang, fournir un emploi et une maison à chaque résident rural dans les zones urbaines créerait un investissement de 500 000 yuans dans les installations et les services comme les maisons, les routes, le système éducatif et la sécurité sociale.

"En multipliant le chiffre moyen par 450 millions, nous obtiendrons un programme d'urbanisation national qui permettra de générer un investissement de 225 trillions de yuans au cours des 10 prochaines années."

L'urbanisation est la prochaine mine d'or nationale, surtout lorsque le gouvernement est désireux de réorienter ses industries sur les nouvelles possibilités offertes par la consommation intérieure, a-t-il dit.

En soutenant le point de vue de M.Wang, David Dollar, directeur de la Banque mondiale pour la Chine, a affirmé que faire de l'urbanisation le principal moteur de la croissance économique en Chine est une "bonne idée".

"Dans l'avenir, un plus grand nombre de travailleurs auront tendance à quitter la campagne pour s'installer dans les villes", a déclaré M.Dollar. Et c'est une bonne période pour construire une partie de l'infrastructure qui serait nécessaire pour la transition, à savoir les systèmes de transport public, le réseau de trains inter-urbains à grande vitesse, et le traitement des eaux usées, ainsi que les stations de production d'énergie propre.

Wang Xiaolu, économiste et directeur adjoint de l'Institut national de recherche économique, l'urbanisation a également affirmé que la "seule solution" pour le développement réside dans la résolution du déséquilibre entre les villes et les zones rurales.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
Chine reste le pays le plus attirant pour les capitaux étrangers, selon une enquête des Nations Unies
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?