Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 27.04.2009 14h15
Les réserves aurifères font de la Chine le 5e plus gros détenteur au monde

La Chine a gagné 82,5 milliards de dollars grâce à près de 2 trillions de dollars de réserves de change l'année dernière, ce qui lui a permis de devenir le cinquième plus grand détenteur de l'or au monde, a annoncé vendredi 24 avril l'Administration d'Etat de réserves de change (SAFE).

Hu Xiaolian, directrice de la SAFE a déclaré que les 82,5 milliards de dollars représentent une augmentation de 8% par rapport à l'année précédente, et a rejeté les rapports des médias étrangers concernant les pertes de "dizaines de milliards de dollars" de la valeur des réserves chinoises pendant la crise économique.

"Non seulement la Chine a réussi à maintenir ses réserves de change en sécurité et en placements liquides, mais elle a également fait des profits", a-t-elle dit.

Mme.Hu a également révélé que le pays a accru ses réserves d'or de 76% depuis 2003, ce qui fait de la Chine le cinquième plus gros détenteur de l'or.

Beijing possède maintenant 1 054 tonnes d'or dans ses réserves, 454 tonnes de plus qu'en 2003.

En commentant les chiffres, Mme.Hu a précisé qu'"une proportion considérable" des revenus des réserves chinoises proviennent des activités d'investissements diversifiés, mais elle n'a pas donné d'autres détails.

Mme.Hu a également annoncé que la SAFE a très bien géré les réserves nationales l'année dernière, lorsque de nombreux fonds d'investissement étrangers encouraient des pertes énormes.

Le pays a bénéficié des retours des investissements grâce à la diversification des actifs et la détention des monnaies différentes, a-t-elle ajouté.

"Dans l'ensemble, nous étions capables de conserver à la SAFE la valeur de nos actifs sous la gestion généralement stable, en faisant en sorte que les différentes devises et les actifs se complètent mutuellement."

En faisant des commentaires sur le portefeuille des diverses devises qui sont en possession de la Chine, David Jiang, PDG de BNY Mellon Asset Management pour la région Asie-Pacifique, a dit que la Chine devrait diversifier ses investissements et passer des bons du Trésor américain à des devises et des actifs qui sont moins sujettes à inflation.

"La récession économique pourrait causer la dépréciation de plusieurs monnaies, en particulier du dollar américain, et de déclencher un nouveau cycle d'inflation lorsque l'économie va entamer une reprise".

Fan Haibo, analyste pour China Cinda Securities a déclaré que la Banque centrale pourrait augmenter ses réserves aurifères compte tenu du risque de dépréciation de certaines devises.

"Il est nécessaire d'augmenter les réserves de l'or parce que la Chine ne dispose que de 2,28% des réserves mondiales alors que les Etats-Unis en possèdent 31%".

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
Chine reste le pays le plus attirant pour les capitaux étrangers, selon une enquête des Nations Unies
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?