Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 24.04.2009 16h15
Prévision d'une chute des prix de l'immobilier plus tard dans l'année

D'après le livre bleu 2009 de l'immobilier publié jeudi par l'Académie chinoise des Sciences sociales (CASS), le prix du logement est attendu à la baisse plus tard dans l'année après une chute du nombre des ventes.

« L'année dernière a été la période la plus sombre pour le marché chinois de l'immobilier depuis la réforme du logement en 1998, en raison du ralentissement économique global », a déclaré Li Jingguo, directeur du centre de recherche sur le développement urbain et l'environnement sous l'autorité de la CASS.

Le volume des ventes de logements a dégringolé de 19,7 % l'année dernière, précise le rapport.

Toutefois, le prix moyen d'une maison a augmenté de 6,5 %, poursuit-il.

Ce phénomène assez inhabituel, hausse des prix d'un côté et baisse du nombre de transactions de l'autre, indique un « développement peu sain » du secteur de l'immobilier, explique Li.

« S'accrochant à l'espoir que le gouvernement présentera des mesures de sauvetage pour faire repartir le marché, les promoteurs immobiliers sont retissant à baisser leurs prix en accord avec la contraction de la demande », précise-t-il.

Pendant ce temps, nombreux sont ceux qui ont mis leurs projets d'achats en attente, préoccupés par l'avenir de leurs revenus en cette période de crise financière.

Li explique également que les investissements opportunistes dans l'immobilier avaient chuté l'année dernière par crainte de marges de profits en baisse.

Le livre bleu prédit un rebond dans le volume des ventes de logements, car de nombreux promoteurs seront contraints de revoir leurs prix à la baisse pour s'assurer un flux régulier des capitaux.

De plus, un programme national de logement social aidera à stabiliser l'industrie du logement et de l'immobilier.

Ce programme, qui est en tête de liste du plan de stimulation national, bénéficiera aux personnes aux revenus modestes qui ne pourraient se permettre l'achat d'un logement au tarif du marché.

« Les recherches de notre compagnie pointent dans la même direction que les prévisions du livre bleu, soit un réchauffement du marché de l'immobilier durant la deuxième moitié de l'année », déclare Wang Yi, secrétaire du conseil d'administration de Beijing Capital Development Co Ltd.

« Cependant, je ne pense pas que le marché immobilier de Beijing connaitra une baisse importante des prix cette année », ajoute-t-il.

Zhu Zhongyi, vice-président de la China Real Estate Association, pense qu'un marché de l'immobilier sain passe par une croissance raisonnable des prix.

« Nous devons trouver un équilibre entre les attentes des consommateurs et le profit des vendeurs ».

Le secteur de l'immobilier connait un écart important entre les prix de certaines régions et les grandes villes.

« Bien que les promoteurs immobiliers offrent souvent des promotions dans leurs publicités, je n'avais toujours pas les moyens de verser l'acompte sur l'achat d'un appartement à Beijing », explique Zhu Rui, une fonctionnaire pékinoise de 26 ans.

« Le gouvernement devrait contrôler la montée en flèche du prix des logements. J'ai des amis qui vivent dans des villes de petite et de moyenne taille et qui peuvent se permettre d'acheter une maison, alors que leur salaire est bien inférieur au mien », ajoute-t-elle.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
Chine reste le pays le plus attirant pour les capitaux étrangers, selon une enquête des Nations Unies
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?