Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 09.04.2009 10h41
Le Japon lancera un nouveau plan de stimulation économique de 100 milliards de dollars

Le nouveau plan japonais de stimulation économique de 10 000 milliards de yens japonais (environ 100 milliards de dollars) pourra se révéler bénéfique pour ses partenaires commerciaux comme la Chine, selon des économistes.

Le Japon publiera un nouveau plan de relance économique le 10 avril et les frais de stimulation seront doublés pour représenter environ 4% de son PIB (produit intérieur brut). Ce plan s'inscrit dans le cadre des efforts du Japon pour combattre sa pire récession économique depuis la Seconde Guerre mondiale, a rapporté Reuters.

Ce plan sera focalisé sur le marché du travail, l'octroi de prêts à des compagnies, la technologie consommant moins d'énergie et le bien-être.

Cela peut aider à stimuler la consommation et les importationsn, ont dit des analystes.

Ces nouvelles mesures de stimulation, "bien que focalisées sur la demande intérieure, peuvent aider à stabiliser l'économie japonaise", a dit Zhuang Jian, economiste de la Banque asiatique de Développement.

"Ce qui profitera en retour à ses partenaires commerciaux en Asie, y compris la Chine".

La Chine est maintenant le plus grand partenaire commercial du Japon et le volume des échanges commerciaux entre les deux pays a augmenté de 12,5% par rapport à 2008.

Cependant, le commerce bilatéral a connu sa première baisse mensuelle depuis 11 ans en novembre dernier, parce que la crise économique a affecté la consommation et le commerce extérieur.

"Bien que la Chine connaisse un déficit dans son commerce avec le Japon, une économie japonaise plus forte aidera à stabiliser l'économie globale et pourrait même augmenter les exportations chinoises vers le Japon", a estimé M.Zhuang.

Selon les prévisions de la Banque mondiale, l'économie chinoise pourrait augmenter de 6,5% cette année, contre une croissance de 9% en 2008. Ce ralentissement est dû au fait que les exportations ont été affectées par la crise économique.

La Banque mondiale a dit que l'économie chinoise atteindra son plus bas niveau au milieu de cette année, mais elle a averti, disant qu'une reprise réellement durable pour le pays dépendra des développements des économies développées telles que le Japon, en raison de sa forte dépendance des exportations.

L'économie japonaise, la seconde plus grande du monde, diminuera de 6,6% en 2009, le pire depuis 1945, a dit l'Organisation pour la Coopération et le Développement économique (OCDE)la semaine dernière.

"Savoir si ces mesures de stimulation du Japon seront efficaces ou non est encore une question", a dit Lian Ping, économiste en chef de la Banque de Communications.

"D'abord, le fait de savoir si elles suffisent pour le Japon est toujours une question. En outre, en tant que grand exportateur lui-même, la reprise économique du Japon dépend aussi largement du marché américain".

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.