Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 26.03.2009 13h09
Les Etats-Unis doivent résoudre le problème du dollar

Le président des Etats-Unis Barack Obama a rejeté la nécessité de remplacer le billet vert par une monnaie de réserve, mais les économistes ont déclaré le 25 mars qu'il devait adopter plus de mesures pour rétablir la confiance dans le dollar, en particulier à court terme.

Le président Obama a déclaré à une conférence de presse à la Maison Blanche mardi soir (hier matin, heure de Beijing) que la confiance dans l'économie américaine et dans le dollar était "extrêmement forte", et qu'il ne croit pas en la nécessité d'introduire une monnaie de réserve mondiale.

Le discours d'Obama a été fait après que gouverneur de la Banque centrale chinoise Zhou Xiaochuan a évoqué dans un article la nécessité de créer "une monnaie de réserve supra-souveraine" pour pouvoir restructurer le système monétaire international actuel qui utilise la monnaie d'une nation en tant que la monnaie de réserve mondiale.

Zhou Xiaochuan a suggéré que les droits de tirage spéciaux (DTS) du Fonds monétaire international (FMI), qui représentent un panier de monnaies internationales dont le dollar, l'euro, la livre sterling et le yen, a le potentiel de servir de monnaie supra-souveraine de réserve. Les DTS ont été utilisés comme des unités de compte entre les membres du FMI et d'autres organisations internationales depuis leur introduction en 1969.

Même avant les remarques de M.Zhou, un panel d'experts financiers de l'ONU avait déjà proposé d'abandonner le dollar en faveur d'un panier de devises, a indiqué Reuters. Cette suggestion a été suivie par la proposition de la Russie, affirmant qu'elle se prononcerait pour une nouvelle monnaie de réserve au sommet du G20 qui se tiendra à Londres le 2 avril prochain.

"Malgré tous ces discours sur la "confiance", les investisseurs sont toujours très préoccupés par leurs capitaux en dollars américains et leurs détentions des bons du Trésor des Etats-Unis, et ce, non seulement en Chine, mais aussi dans d'autres pays du monde", a déclaré Erh-Cheng Hwa, économiste en chef de la Banque des Communications qui est aussi un ancien économiste du FMI.

"La proposition de M.Zhou, tout comme celles des représentants des autres pays, mettrait le gouvernement américain sous une pression encore plus importante pour qu'il assume sa responsabilité et répare les dégâts qu'il a causés."

La monnaie américaine et les bons du Trésor des Etats-Unis représentent une grande partie des fonds de réserve des banques centrales du monde entier. Ces détentions sont estimées à 70% pour la Chine avec 1,95 milliards de dollars des réserves en devises américaines, qui sont investis dans des actifs libellés en dollars. C'est pourquoi une dépréciation du billet vert devrait influencer le bilant de la banque centrale.

Les Etats-Unis ont accumulé un important déficit budgétaire et un déficit extérieur pendant des années en stimulant la folie de la consommation grâce au statut du dollar qui était celui de la monnaie de réserve. Mais cela a aussi affaibli la monnaie américaine au cours de cette période.

Certains analystes estiment que le plan de renflouement massif de l'administration d'Obama avec un déficit budgétaire plus élevé est susceptible d'affaiblir davantage le dollar, et de générer l'inflation mondiale.

M.Hwa a déclaré que les propositions évoquées par Zhou Xiaochuan et d'autres spécialistes financiers pourraient contribuer à la tempête qui remodèlerait le système monétaire international à long terme. Mais cela pourrait prendre des années pour convaincre les entreprises privées d'utiliser les DTS pour le commerce international et l'attribution des prix. Par ailleurs, l'opposition de la part des Etats-Unis est un obstacle majeur.

"L'actuel système monétaire international est dépassé", a déclaré Wang Jianye, économiste en chef de la Banque chinoise des importations et des exportations, qui est aussi un ancien économiste du FMI. "Il ne reflète plus les changements profonds subis par le monde économique et par conséquent, il n'est plus viable."

M.Wang a dit que la problématique de l'article de Zhou était de "trouver des mécanismes appropriés" pour faire en sorte que les Etats-Unis prennent en compte l'effet global de leur politique monétaire à court terme et puissent contribuer au déplacement vers un nouveau système monétaire mondial qui conduirait à une croissance durable à long terme.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 La Chine persiste dans le principe de diversification quant à ses réserves en devises
 Les experts peu enthousiasmés par la proposition de Zhou Xiaochuan
 Chine: premier ralentissement de l'augmentation des réserves en devises depuis 10 ans
 Le solde des réserves en devises en baisse pour la première fois en Chine depuis cinq ans
 Cheng Siwei : il est nécessaire à la Chine de procéder à la réorganisation structurelle de ses réserves en devises
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.