Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 11.02.2009 15h51
L'IPC montre des signes de reprise économique

L'indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté en janvier de 1% seulement, le taux de croissance le plus faible depuis 30 mois, et un autre indice de mesure de l'inflation, l'indice des prix à la production (IPP), a chuté de 3,3%.

Cela a poussé les économistes à déclarer que l'économie aurait atteint son seuil minimum et pourrait reprendre sa croissance à nouveau dans quelques mois.

Le Bureau national des statistiques (NBS) a publié ces chiffres mardi 10 février.

L'inflation était une préoccupation majeure au début de l'année dernière. Mais le resserrement de la politique monétaire à la fin de 2007 a provoqué la baisse de l'IPC à partir du mois de mai après avoir culminé à 8,7% en février de l'année dernière. L'indice est tombé à 1,2% en décembre, le plus bas seuil depuis juillet 2006.

L'IPP a chuté de 1,1% en décembre après une hausse de 2% en novembre et un taux record enregistré depuis 12 ans de 10,1% en août. La baisse de l'IPP de 3,3% était la plus forte baisse enregistrée depuis 8 ans.

D'importants prêts des banques d'état en continu sont susceptibles de maintenir l'IPC au-dessus du zéro en 2009, a déclaré Shan Weijian, analyste de la Banque des Communications. Le PPI, cependant, peut aussi afficher une croissance négative.

Le Premier-ministre Wen Jiabao a déclaré lors du Forum économique mondial de Davos en février qu'il y avait déjà des signes d'un redressement économique. Les banques ont prêté 900 milliards de yuans ($ 131 milliards) dans les 20 premiers jours de janvier, contre 700 milliards de yuans à la même période en décembre et 400 milliards de yuans en novembre.

Les dépenses importantes à la consommation au cours de la Fête du Printemps ont contribué à la hausse des prix sur les produits alimentaires de 4,2% en janvier. Cependant, les prix sur le non-alimentaire, qui représentent environ 2/3 du panier de l'IPC, ont reculé de 0,6% sur un an.

"Ces deux indicateurs montrent des signes de déflation", a déclaré M.Shan. Les prix des denrées alimentaires, l'un des principaux contributeurs à la fluctuation de l'IPC, ne sont pas de nature à augmenter sensiblement cette année en dépit de la plus grande sécheresse que le pays aurait connu depuis un demi-siècle, a-t-il ajouté.

Des rapports ont affirmé que la sécheresse n'est pas de nature à réduire la production céréalière, surtout que les récoltes des cinq dernières années ont créé assez de réserves pour compenser toute insuffisance de la production.

La baisse de l'IPP peut être largement attribuée à la baisse des prix après la crise financière mondiale qui a affaibli la demande et l'enthousiasme des investissements, a expliqué le NBS. Par exemple, les prix des métaux ont baissé en janvier de 41,4% sur un an.

"Nous devons comprendre dans quelle mesure la crise financière mondiale va s'aggraver," a déclaré le 10 février à Kuala Lumpur le gouverneur de la Banque Centrale Zhou Xiaochuan. M.Bloomberg a annoncé que les remarques de Zhou Xiaochuan ont été faites en réponse à la question de savoir si la Chine pouvait faire face à la déflation.

"La désinflation rapide (ou la déflation) est en train de créer plus d'espace pour un plus important assouplissement de la politique monétaire", mentionne l'équipe de recherche de Morgan Stanley Asie-Pacifique dans une note. Selon l'équipe, la Chine pourrait réduire le taux d'intérêt de 1,08 à 1,35 points de pourcentage au premier semestre de cette année.

La Banque Centrale a réduit le taux de prêt de référence annuel de 2,16 points de pourcentage à 5,31% depuis l'an dernier après que le gouvernement a décidé de faciliter la politique monétaire pour soutenir l'économie.

Mais certains analystes ont mis en garde contre une hausse rapide de l'inflation vers la fin de cette année parce que les mesures du gouvernement pour relâcher le contrôle sur les prêts et stimuler les investissements pourraient contribuer à augmenter les prix quand l'économie connaîtra une reprise.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Chine: IPC en augmentation de 5,9% en 2008
 Une baisse mensuelle des exportations chinoises pour la première fois en 7 ans
 Chine: croissance ralentie de 4% de l'IPC en octobre
 Chine: l'IPC en hausse de 4,6%
 L'IPC de Chine en hausse de 7,9% au cours du premier semestre de l'année
 L'IPC augmenterait de 7,2% en 2008 en Chine
 45% des Chinois estiment que les prix à la consommation sont trop élevés
 L'IPC enregistre une hausse de 7,7% en mai
 L'IPC rebondit de 8,5% en avril en Chine
 L'IPC enregistre une hausse de 8,5% en avril
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.