Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 19.01.2009 15h14
Réduction des revenus provenant de la cession de terres

La dépression du marché de propriété immobilière et la réduction des investissements de l'année dernière ont abouti à une diminution importante des revenus gouvernementaux provenant de la cession de terres à travers le pays, a dit un haut officiel.

Les revenus provenant de la cession du droit d'utilisation de terres à travers le pays ont totalisé plus de 960 milliards de yuans (environ 140 milliards de dollars) l'année dernière, soit une baisse d'environ 20% par rapport à l'année précédente, selon les chiffres fournis par le ministère du Territoire et des Ressources naturelles.

La crise financière globale continue signifie également une baisse continue de la cession de terres cette année, a dit Xu Shaoshi, ministre chinois du Territoire et des Ressources naturelles, vendredi 16 janvier.

Cependant, M.Xu a parlé d'une reprise possible de la cession de terres, provoquée par une nouvelle vague de la construction des infrastructures faisant partie de la série de mesures de stimulation économique de 4 000 milliards de yuans (588 milliards de dollars) annoncées par le gouvernement central en novembre dernier.

Les ressources foncières diminuaient aux trois premiers trimestres de l'année dernière, mais la totalité a augmenté depuis lors, grâce aux mesures de stimulation économique, qui demandent des étendues de terre pour la construction des projets, a expliqué le ministre Xu.

La construction des projets faisant partie des mesures de stimulation économique comprend les actuels travaux de construction, les projets qui seront mis en chantier à partir de 2010 et de 2011 et ceux qui sont encore en cours de construction, a ajouté M. Xu.

En raison d'importantes injections de fonds de la part du gouvernement central et des gouvernements locaux dans la construction en un laps de temps si court, le ministère devra contrôler et limiter surtout l'usage impropre de terres arables.

Mais les sombres perspectives d'avenir pour les revenus provenant de la cession de terres, qui sont une des importantes sources de revenu pour les finances des gouvernements locaux, peuvent protéger les terres arables en diminution dans le pays, a indiqué M.Xu.

“Les gouvernements locaux dépendront moins des revenus provenant de la cession de terres, ce sera une bonne chose pour la protection des terres arables”, a ajouté le ministre.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Le Ministère promet d'avoir suffisamment de terres pour le projet de stimulation de $ 586 milliards
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.