Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 25.11.2008 09h36
Chine: le groupe français Lafarge prévoit un énorme marché dans la reconstruction post-séisme au Sichuan

"La reconstruction post-séisme dans la province du Sichuan (sud-ouest) engendre un énorme marché de matériaux de construction", a déclaré Li Li, PDG de la cimenterie Lafarge à Dujiangyan, l'une des villes les plus touchées par le séisme du 12 mai, dans cette province.

Devant cette cimenterie de Lafarge, des camions font la queue dans l'attente de la livraison de marchandises.

"Nous avons déjà restreint l'arrivée des camions. Sans cela, il y aurait une queue de deux km", a dit Li, expliquant que la demande en ciment dans cette région avait déjà fortement dépassé la production.

Six mois après le violent séisme de magnitude 8,0 au Sichuan, la reconstruction bat son plein dans les régions sinistrées.

Les autorités locales ont annoncé récemment que 3 000 milliards de yuans (environ 440 milliards de dollars) devraient être investis jusqu'en 2010 au Sichuan, pour la reconstruction de cette province dévastée par le séisme en mai, et pour l'aider à affronter la crise économique.

La reconstruction post-séisme au Sichuan nécessitera 370 millions de tonnes de ciment, ont prévu des analystes économiques.

Lafarge a consolidé son implantation dans la province du Sichuan après le séisme.

En juin, Lafarge a ouvert une nouvelle usine, Gypsum Lafarge (Chengdu) Co.,LTD, dans le district de Jintang à Chengdu, chef-lieu de la province du Sichuan, devenant ainsi la première des 500 plus grandes entreprises du monde à ouvrir une nouvelle usine au Sichuan depuis le violent séisme.

En octobre, Lafarge a démarré la construction d'une troisième ligne de production dans sa cimenterie à Dujiangyan, qui coûtera 700 millions de yuans.

Le PDG de la firme Lafarge Shui On Cement, Cyrille Ragoucy, a déclaré considérer davantage de projets d'investissements dans la province du Sichuan. "Cela témoigne de notre forte confiance dans les investissements au Sichuan et dans les perspectives du marché chinois", a-t-il indiqué.

"Compte tenu du rythme de la reconstruction post-séisme, l'année prochaine connaîtra une croissance considérable de la demande en ciment dans la province du Sichuan", a prévu Li Li.

Située à seulement 27 km de l'épicentre du violent séisme du Sichuan, la cimenterie Lafarge à Dujiangyan avait aussi subi de lourds dommages, l'opération de deux lignes de production ayant été suspendue après le séisme. Le fonctionnement d'une ligne de production a repris le 7 octobre.

La capacité de production de cette cimenterie pourrait revenir au niveau normal de 10 000 tonnes par jour avant la fin de l'année.

Le groupe français Lafarge, leader mondial des matériaux de construction, est entré sur le marché chinois en 1994 et il compte aujourd'hui environ 16 000 employés en Chine.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Lafarge ouvre une nouvelle usine dans la région sinistrée par le séisme
 Le cimentier Lafarge ouvre une filiale dans le Sud-Ouest de la Chine
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.