Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 19.11.2008 13h34
Le ralentissement économique réduit les perspectives des demandeurs d'emploi

Des licenciements et un rétrécissement du marché de l'emploi ont diminué les attentes des nouveaux diplômés pour trouver un bon emploi, ont dit les visiteurs du Salon de l'emploi le 18 novembre.

Le Salon de l'emploi, organisé par le Ministère des Ressources humaines et de la Sécurité sociale, a commencé à Tianjin le 16 novembre et circulera dans plusieurs grandes villes pendant deux semaines. Le Salon propose l'information sur plus de 520 000 offres d'emploi pour les diplômés.

Luo Fengming s'est déjà rendu compte de la difficulté de trouver un bon emploi, bien qu'il ne sera diplômé de la faculté de l'informatique et de technologie de l'Institut de Technologie de Beijing que l'année prochaine. Il a donc commencé à chercher un emploi en septembre de cette année, 10 mois avant l'obtention de son diplôme.

"La détérioration de la situation économique m'a forcé à baisser mes attentes pour le salaire mensuel, qui étaient de 4 000 yuans ($ 588), à 2 000 yuan", a-t-il dit.

Luo a présenté son curriculum vitae à plus de 50 entreprises et a participé à une douzaine d'épreuves écrites au cours des deux derniers mois. Mais malgré ses efforts, cela n'a pas réussi.

La crise financière mondiale a rendu difficile pour les nouveaux diplômés de trouver un bon emploi, a mentionné l'agence Xinhua en citant le vice-ministre des Ressources humaines et de la Sécurité sociale Zhang Xiaojian. Mais "il est important pour la stabilité sociale que les diplômés soient aidés à obtenir des emplois", a dit Zhang.

Bien que certains demandeurs d'emploi sont plus confiants que Luo, ils ont également abaissé leurs exigences.

Comme Dong Fangzhao, étudiant en troisième cycle d'anglais à l'Université Jiaotong de Beijing, a déclaré: "Je sais que je vais finalement trouver un emploi parce que mon diplôme de Master est relativement avantageux. Mais je ne demanderais pas un salaire élevé en raison de la situation économique".

Environ 6,1 millions d'étudiants diplômés des universités et des collèges l'année prochaine vont rejoindre les quelques 800 000 diplômés de cette année pour chercher un emploi, a dit Meng Xianghong, fonctionnaire du Centre National des ressources humaines du ministère.

Outre l'organisation des Salons de l'emploi, le ministère va encourager les diplômés à créer leurs propres entreprises, et guider ceux qui ont choisi de le faire, a-t-il dit.

"Pour renforcer la confiance parmi les diplômés de l'université, nous allons leur fournir des conseils sur la recherche d'emploi et de mettre en place une base de données des diplômés au chômage", a dit Meng.

Les chiffres du centre montrent que les employeurs aux Salons de l'emploi ciblent à l'échelle nationale 10 domaines, tels que la gestion des entreprises, l'électronique et l'information, l'économie, la mécanique et de langues étrangères.

Il y a quelques bonnes nouvelles, aussi. Quand des sociétés célèbres comme Citigroup ou Motorola réduisent les emplois, de nombreuses entreprises nationales ne sont plus touchées par la récession économique, et certaines embauchent même du personnel.

Red Yellow Blue Education Institution (RYBEI), une institution d'éducation primaire, basée à Pékin, a annoncé qu'elle avait besoin d'environ 1 000 diplômés en 2009, soit deux fois plus que cette année, car elle prévoit l'ouverture de 70 jardins d'enfants à travers tout le pays.

"Le ralentissement économique mondial n'a pas eu d'impact évident sur nous jusqu'à maintenant. Mais je pense qu'il pourrait avoir une incidence sur nous dans l'avenir", a déclaré Zhong Manwei, en charge du département des ressources humaines de RYBEI.

Zhao Zhen, représentant RH de Beijing DHC Digital Technology Corporation a également affirmé que la société recrutera plus de diplômés que l'année dernière au Salon national de l'emploi, lorsqu'il sera de passage à Beijing la semaine prochaine.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Croissance continuelle des étudiants chinois en France
 Impacts de la crise financière mondiale sur les études supérieures en Chine et à l'étranger
 La Chine va subventionner les diplômés des écoles qui demandant des emplois dans les villages
 Des talents chinois à l'étranger encouragés à participer à l'édification du pays
 Le taux d'attente d'emploi des diplômés universitaires atteint 15% en Chine
 Les nouveaux diplômés face au marché de l'emploi morose
 L'Université de Beijing limite les visiteurs
 Comment réduire le taux de myopie chez les étudiants ?
 Chine : les étudiants diplômés donnent la préférence aux entreprises nationales dans la recherche d'emplois
 La Chine est devenue le berceau des étudiants qui désirent obtenir le grade de docteur aux Etats-Unis
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.